Une cryptomonnaie d’Amazon serait la plus grande menace pour la Libra de Facebook

 

Amazon

 

Selon le rapport publié le 3 septembre d’une enquête réalisée par la société de données et d’analyse Cindicator, Amazon serait l’un des opposants les plus redoutables auxquels Facebook et son projet Libra doivent s’attendre. Même si l’entreprise n’a encore jamais annoncé son intention de se lancer dans ce secteur, les probabilités seraient assez élevées selon les analystes.

 

Facebook devra aussi batailler avec ses probables concurrents 

Le rapport de Cindicator indique que près de 23% de tous les analystes qui ont participé à l’enquête estiment qu’Amazon n’est pas seulement un adversaire potentiel pour Facebook, mais aussi le plus susceptible d’annoncer sa propre cryptomonnaie.

Outre Amazon, d’autres menaces concurrentielles auxquelles la cryptomonnaie de Facebook est susceptible d’être confrontée pourraient provenir des géants de la technologie Google et Apple. Parmi les autres entreprises américaines qui pourraient constituer une menace pour la Libra, mentionnons Microsoft, IBM, Twitter et Walmart. Les entreprises asiatiques telles que Samsung et Alibaba seraient également des concurrents probables.

Amazon est de loin le plus grand service de commerce en ligne et l’entreprise pourrait facilement tirer parti de ses millions d’utilisateurs dans le monde entier pour mettre au point son propre token et démocratiser l’utilisation des cryptomonnaies. Cependant, l’entreprise n’a jamais montré d’intérêt pour le secteur et ne semble pas être en accord avec les idées et le fonctionnement de la Libra.

 

Un gigantesque potentiel qu’Amazon n’exploitera pas ?

En effet, le vice-président d’Amazon Pay, Patrick Gauthier, a précisé que la société n’était pas susceptible de lancer un concurrent à la Libra dans un avenir proche. Prenant la parole en juin lors du Brainstorm de Fortune 2019, il a déclaré que l’entreprise se concentre plutôt sur les activités du présent :

Chez Amazon, nous traitons beaucoup de données, alors je serai heureux d’avoir cette conversation dans deux ou trois ans. Je pense qu’à l’heure actuelle, nous nous penchons sur le type de besoins des clients que nous pouvons résoudre dans l’immédiat…

Sur la question de la Libra, je pense que c’est encore trop. C’est de la spéculation. Chez Amazon, nous ne traitons pas vraiment dans la spéculation, mais dans le présent. Je n’ai donc pas grand-chose à ajouter à ce sujet. Je pense que vous soulignez quelque chose de très important, à savoir la confiance dans la marque Amazon. C’est quelque chose que nous prenons très, très au sérieux.

Le rapport de Cindicator mentionne également qu’il y a un nombre considérable de personnes qui ont affirmé qu’elles ne seraient pas désireuses d’utiliser la Libra. De ce nombre, plus de 29% ont révélé qu’ils ne détiendront pas de la Libra parce qu’ils avaient peu ou pas confiance en l’entreprise. Pour 11,38 % d’entre eux, les raisons étaient axées spécifiquement sur les questions de protection de la vie privée.

En outre, Amazon semble aujourd’hui recevoir une meilleure confiance de la part de ses utilisateurs, ce serait donc un obstacle de moins à franchir pour que l’entreprise puisse émettre sa propre monnaie sans difficulté. Il restera néanmoins le complexe passage devant les organismes de régulation.

 

Si Facebook veut assurer le succès de son projet Libra, il devra dans un premier nettoyer sa réputation et convaincre les régulateurs du monde entier, ce qui ne semble pas être chose aisée. De plus, avec l’arrivée proche d’une initiative similaire de la part de Telegram et de son token Gram, Facebook ne sera plus le seul géant des réseaux sociaux à proposer ce type de produit. Dans le cas où Amazon rejoindrait leurs rangs, les difficultés pour Facebook seraient décuplées et pourraient encore plus entraver les objectifs de l’entreprise.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar