Crypto Brunch – 14 Juillet 2019

Crypto Brunch - Toute l'actu crypto, bitcoin et blockchain de la semaine

 

Bonjour et bienvenue dans le Crypto Brunch. Je partage avec vous chaque dimanche un condensé de l’actualité crypto de la semaine.

C’est parti ! 😃

  1. Le retour de Bear Whale
  2. Le problème déflationniste
  3. Dai testé pour les besoins humanitaires
  4. Le BNB se réduit drastiquement et passe en 2.0
  5. La Chine développe sa crypto

Le retour de Bear Whale

 

Baleine cachée

 

En 2014, alors que le bitcoin était dans une tendance baissière et avoisinait les 320$, un gros détenteur a décidé que c’en était assez pour lui. Il avait alors posé un ordre de vente de 30 000 BTC à 300$ l’unité. Les cours ont été complètement bloqué à ce prix pendant 6 heures. Après que son ordre ait été acheté le prix s’est dirigé vers les 375$. Voici la vidéo retraçant l’évènement.

 

 

La bataille avait finie par être glorifiée comme une grande victoire des bulls. L’auteur, baptisé “Bear Whale”, avait d’ailleurs finit par expliquer son acte sur reddit. Il indiquait notamment que la centralisation du développement entre les mains de Blockstream commençait à poser de graves menaces sur l’avenir de Bitcoin (et en pose toujours en 2019). C’est le principal point qui l’a emmené à vendre tout ses bitcoins avec, de surcroit, la pression qu’exerce un marché baissier sur les holders. Il aura finit par rentrer à nouveau dans le marché début 2017, bref il s’agissait d’une capitulation.

Cependant cette semaine, 5 ans après, c’est un ordre d’une toute autre ampleur qui a eu lieu. Sur Binance c’est plus de 7600 BTC qui sont apparus dans le carnet d’ordre, représentant quasiment 100 millions de dollars. Le mastodonte aura été dévoré en 23 minutes seulement à 12100$ !

 

 

Je pense qu’il est important d’en faire quelques conclusions. A l’inverse de “Bear Whale” en 2014, le marché est aujourd’hui haussier, cela nous permet d’ignorer immédiatement la théorie de la capitulation.
Deux autres hypothèses sont alors possibles. Le vendeur peut avoir tenté de manipuler le marché ou de prendre ses profits.
Je postule que le dernier point est très improbable. Lorsqu’un gros poisson veut vendre ses crypto-monnaies, il a accès à diverses solutions bien plus rentables. Je peux citer les échanges sur le marché secondaire (OTC), les algorithmes de market making qui permettent de vendre sur tout les exchanges en même temps selon la liquidité ou encore la toute simple vente par paliers. Il a donc choisit la solution la moins rentable : le mur. Soit par incompétence, soit parce que ce cas correspond en fait à la dernière option : la manipulation de marché.
Étant donné la rondeur de cette somme (100 millions), nous pouvons envisager qu’il n’a pas vendu l’intégralité de sa position. De plus, l’histoire de “Bear Whale” lui a permis de connaître comment les prix pourraient potentiellement évoluer après la pose d’un tel mur. En l’occurrence, les cours ont suivi exactement le même tracé que celui qu’ils avaient suivi après le mur de 2014.
Je pense donc qu’il s’agissait d’une tentative maladroite de faire partir le marché à la hausse. Il est intéressant de s’attarder sur ce genre de mouvement car ils sont très révélateurs de la psychologie des principaux acteurs du marché. Cette vente aura en tout cas permis de jauger la puissance de l’armée bull et la conclusion est claire. La pression acheteuse est monstrueuse !


Le problème déflationniste

 

Prix du Bitcoin

 

Le 22 mai 2010, un développeur de Bitcoin avait payé 10 000 BTC pour obtenir deux pizzas après avoir passé une annonce sur bitcointalk. Cet évènement est devenu l’un des principaux jours de fêtes pour les traders de cryptos avec les deux anniversaires du Bitcoin (1er bloc le 3 janvier et whitepaper le 1er novembre)
En plus d’être une journée célébrant la première utilisation commerciale du BTC, le PizzaDay est surtout un rappel pour tout ceux qui chercheraient à vendre leur position, un rappel qu’en 10 ans les 41$ que valaient les 10 000 bitcoins s’échangent maintenant contre plus de 115 millions de dollars.

Hors ce constat là pose un problème de taille pour le développement de l’adoption du bitcoin. Le soucis n’est pas la volatilité dont nous avons déjà parlé mais l’anticipation d’une croissance continue et exponentielle des cours.
Cette logique est d’ailleurs soutenue par un autre argument. Une fois le minage du BTC achevé il existera un total de 21 millions de pièces. Cependant rien n’empêche la perte progressive de certaines d’entre elles, réduisant petit à petit le nombre de bitcoins capables d’être échangés. La raréfaction du bitcoin entraîne inexorablement une hausse progressive de sa valeur. En somme, une déflation.

Cette anticipation d’une hausse constante empêche la plupart des utilisations commerciales puisque chacun considère que ses bitcoins vaudront plus cher à l’avenir.
C’est par exemple le cas des frères Winklevoss qui annonçaient regretter d’avoir acheté un ticket pour l’espace lorsque le BTC valait 800$.

Le prix d’un BTC était de 800$. Je ne referai plus cette erreur

Évidemment l’exemple donné concerne un produit de luxe, mais ne pouvons-nous pas avoir la même réflexion sur tout type d’achat ? Mettons qu’une crypto-monnaie déflationniste devienne le nouveau moyen d’échange mondial, seriez-vous prêt à dépenser votre épargne tout en sachant qu’en ne la dépensant pas elle finira par accroître votre pouvoir d’achat ?
La plupart des individus limiteraient grandement leurs dépenses ce qui aurait des impacts économiques conséquents. Les rares exemples de déflation que nous avons eu ont révélés des économies qui s’affaiblissent. Une concentration de richesse toujours plus croissante, la paupérisation de toute l’économie ainsi que sa stagnation technologique.
Tout ceci sans même parler des crises déflationnistes qui sont la hantise des monnaies fiduciaires. Au final, les crypto-monnaies sans inflation sont-elles vraiment de bonnes idées ?


Dai testé pour les besoins humanitaires

 

DAI Stablecoin

 

Durant le mois de mai dernier, l’ONG Oxfam a réalisé un test d’un mois consistant à distribuer le stablecoin DAI comme moyen d’échange parmi les citoyens du Vanuatu. La situation géographique du Vanuatu l’exposant tout particulièrement aux désastres naturels.
Pour rappel, DAI est un stablecoin ERC-20 adossé au dollar américain mais qui a la particularité d’être décentralisé. Ses jetons de gouvernance sont les MKR, qui, eux, ont un prix notamment soumis à la spéculation.
L’expérience aura vu 200 habitants recevoir des cartes de débit chargées avec environ 50 DAI chacune. Les 34 marchands locaux ayant acceptés la démarche ont obtenu des smartphones android pour recevoir facilement les paiements avec en plus la possibilité de les transformer en FIAT. Plus de 2000 transactions auront été effectuées et 5% des créations de portefeuilles du mois de mai sont liées à l’expérience.

Un des constats est assez clair, avoir donné ainsi un moyen d’échange via blockchain a participé à développer l’économie locale bien plus rapidement que d’habitude. Là où de simples dons de nourriture ou autre besoin primaire n’auraient pas aidé à la reprise de l’économie.

“Généralement, les transferts monétaires sont beaucoup plus efficaces que la fourniture de biens en tant que forme d’aide, mais ils sont aussi lents à mettre en place et souvent enlisés par de longs processus financiers et par une lenteur du suivi et des rapports, souvent difficiles à vérifier pour les donateurs. Nous avons vu le potentiel d’une plus grande transparence, d’une analyse rapide et d’un suivi automatisé des transactions typique des solutions de blockchain comme moyen d’améliorer et d’accélérer nos programmes de transferts monétaires et de les rendre plus sensibles aux besoins des gens.”

Les utilisateurs du programme ont indiqué que la solution proposée serait à privilégier à l’avenir en cas de besoins humanitaires, en soulignant notamment la facilité d’utilisation.

“Le projet pilote aura montré que les donations directes sont possibles via des stablecoins basés sur Ethereum. La méthode de transfert était aussi bien plus économe pour les petites donations.”

Le gain de temps, de frais, d’autonomie et de transparence est une nouvelle fois une preuve assez évidente du pouvoir des stablecoins décentralisés.


Le BNB se réduit drastiquement et passe en 2.0

 

Crypto BNB Binance Coin

 

Lors de l’AMA pour les 2 ans de Binance, CZ a partagé une actualité assez inattendue concernant le BNB. Il a promit de brûler l’intégralité de la part de l’équipe, 80 millions de pièces équivalent à 2.5 milliards USD seront détruits ! 57 % du stock actuel de BNB !

 

 

Comme le dit Larry Cermak dans le tweet au dessus cela ne changera rien au supply final qui sera de 100M BNB. A l’heure actuelle il reste plus de 87 millions de pièces à détruire, ainsi l’équipe donnera l’intégralité de sa part, ne laissant que 7 millions restants à brûler.
La principale raison évoquée par CZ est qu’ainsi il n’y aura plus à craindre de ventes massives de la part de l’équipe, la premine sera nulle. L’un des autres apport sera une baisse de la concentration de richesse.

D’ailleurs l’équipe a détruit 800 000 pièces vendredi comme promis dans les burns trimestriels.

Autre annonce importante, le margin trading est enfin là ! Vous pouvez dès maintenant ouvrir votre compte margin dont voici un tutoriel.
Plus de 15 millions d’USDT ont déjà été empruntés par 10 000 personnes.

La prochaine étape sera l’arrivée des contrats à expiration, à l’instar de BitMex. Ceux-ci seront testés dès la fin du mois.

Parmi les autres actualités on apprend que la réduction de frais de -25% lorsque l’on paye en BNB sera maintenue une année supplémentaire au lieu de passer à -12.5%. Aussi le temps de confirmation des dépôts a été divisé par deux, il vous faudra seulement une confirmation pour recevoir du BTC et 12 pour de l’ETH. Toujours dans le domaine des réductions, l’ordre minimale passe de 10$ à 1$ pour les paires BTC. Concernant le launchpad vous pouvez vous attendre à ce que la cadence accélère mais aussi que la période de détention minimale du BNB soit augmentée.

Plus d’informations sur le sujet : Binance 2.0 est officiellement lancé avec le trading sur marge


La Chine développe sa crypto

 

Drapeau Chine

 

La banque centrale chinoise développe sa propre crypto-monnaie.
Le projet qui était déjà en chantier est précipité par l’arrivée imminente de Libra. Celle-ci pourrait indirectement participer à l’extension de l’hégémonie du dollar américain. Ce qui serait un problème majeur pour la Chine.

“Si la monnaie numérique est principalement associée au dollar américain cela créerait un scénario où les monnaies souveraines coexisteraient avec une monnaie numérique centrée sur l’USD. Mais au fond il n’y aurait qu’un grand gagnant, ce serait l’USD et les États-Unis. Si c’est le cas cela apporterait une série de conséquences économiques, financières et politiques.”

En effet si la Chine commence à perdre le pouvoir qu’elle impose avec le Yuan, il deviendrait difficile pour elle de se légitimer à l’intérieur même de son pays et encore plus à l’international.
Attendons-nous à voir apparaître un stablecoin du Renminbi. Une réponse assez évidente vu l’évolution du secteur, un État qui ne protège pas sa monnaie est un État mort.

Plus d’informations sur le sujet : La Chine développerait sa propre cryptomonnaie souveraine


Bon brunch !


Ryo

Rédacteur sur Cryptoast depuis début 2018, Ryo aime partager ses découvertes sur les cryptos et participer à la démocratisation du Bitcoin et de la Blockchain.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1


4
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
RyoMatthieuLudovic Recent comment authors
plus récents plus anciens
Matthieu
Lecteur
Matthieu

Un grand merci pour ce super crypto brunch !
Le trou d’air actuel sur les cryptos (-15% en moyenne depuis 2-3 jours… aïe !) me pose pas mal de questions : est-ce un épiphénomène dans un marché haussier global (avec pleins de bonnes nouvelles au niveau macro-économie sur l’environnement des cryptos), le début de la fin (des cryptos monnaies… j’ai du mal à y croire) ou l’invasion imminente des martiens (élément irrationnel qui expliquerait la panique actuelle) ?
Au plaisir de vous lire la semaine prochaine !

Ludovic
Membre

Seriez-vous prêt à dépenser votre épargne tout en sachant qu’en ne la dépensant pas elle finira par accroître votre pouvoir d’achat ? On peut retourner le raisonnement : Seriez-vous prêt à épargner votre argent tout en sachant qu’en ne le dépensant pas votre pouvoir d’achat finira par décroître votre pouvoir d’achat ? Bien sûr que les gens achèteraient des choses en période de déflation. C’est à ça que sert une monnaie non ? Il faut bien manger, boire, se faire plaisir. Un exemple de déflation dans l’histoire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_Dépression_(1873-1896) Malgré le nom, le PNB a augmenté pendant cette période. De… Read more »