Craig Wright révèle ce qu'il prétend être un document expliquant l'origine du nom de Satoshi Nakamoto

Craig Wright révèle ce qu'il prétend être un document expliquant l'origine du nom de Satoshi Nakamoto

 

Craig Wright, le célèbre entrepreneur australien et créateur autoproclamé du Bitcoin (BTC), a révélé ce qu'il prétend être le document qui décrit les origines du pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Les informations données par Craig Wright ont été recueillies lors d'une interview vidéo réalisée par Brendan Jay Sullivan pour Modern Consensus.

 

Craig Wright ne lâchera pas

Après une courte allusion à l'affaire Kleiman, le journaliste demande à Craig Wright comment il se porte actuellement dans le cadre des difficultés auxquelles il fait face avec la justice. L'interviewé a répondu :

Pas trop mal. Je viens de déterrer de vieux documents. J'essaye de comprendre quel était l'horrible, horrible début de Bitcoin.

Il par la suite fait référence à Adam Smith, un philosophe et économiste écossais, en expliquant que Smith a eu de la chance, car toutes ses notes ont été brûlées après sa mort, ne laissant au monde que ses ouvrages publiés pour se souvenir de lui.

Alors que Brendan Jay Sullivan lui demande des détails sur les documents qu'il a retrouvés, Craig Wright présente alors à la caméra un article provenant de la base de données des revues académiques JSTOR, de Monumenta Nipponica, au sujet d'un certain Tominaga Nakamoto. Ce dernier ayant vécu entre 1715 et 1746 était un philosophe et marchand japonais.

La datation du document suggère que l'article a été consulté par Craig Wright le 5 janvier 2008 à 11h17, soit 6 mois avant la publication du whitepaper de Bitcoin. Alors que ce n'était pas prévu par le journaliste, Craig Wright affirme que ce document est à l'origine du pseudonyme de Satoshi Nakamoto, que toute la communauté connait comme étant le créateur du Bitcoin.

 

Wright aurait pu mieux faire

Comme l'ont souligné de nombreux utilisateurs de Twitter, de nombreux éléments du document de Wright remettent en doute son authenticité. Première chose qui a été mise en lumière, le format de la date.

En effet, les dates dans le document de Craigh Wright sont séparées par de barres obliques « 05/01/2008 », alors que les dates de tous les documents JSTOR sont en réalité séparées par des tirets « 05-01-2008 ».

Un autre utilisateur de Twitter, Seeking Satoshi, a lui remarqué que les deux derniers chiffres de l'année du document sont nettement plus petits que la police de caractères du reste du document et semblent mal alignés avec les autres chiffres qui composent l'année entière.

Traduction : Vous avez remarqué quelque chose d'étrange dans les deux derniers chiffres de l'année où l'on a réclamé l'accès à ce document ? Le 08 semble beaucoup plus petit que le 20 et ils ne sont pas alignés. Des signes de falsification ? Changement de 2019 à 2008 ? Tout ce que je peux dire, c'est que Craig, vous l'avez encore fait.

Bien entendu, falsifier des documents avec un tel niveau de précision est quelque chose que n'importe qui pourrait faire. Il est également surprenant qu'après toutes ces années à essayer de prouver qu'il est bel et bien Satoshi Nakamoto, Craigh Wright ne se souvienne que maintenant de l'existence de ce document.

 

Il est clair que Craight Wright ne semble pas vouloir abandonner sa quête, pourtant déjà perdue d'avance. Au lieu d'admettre qu'il n'est pas le véritable Satoshi Nakamoto, il se contente de creuser de plus en plus profondément, produisant de plus en plus de fausses preuves pour prouver sa véritable identité, sans jamais produire quelque chose de concret et accepté par la communauté. Que nous réserve Craight Wright pour la suite ? Nous avons hâte de voir qu'elle sera la prochaine nouvelle « preuve » qui fera surface ...

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Mt. Gox transfère 140 000 BTC, soit la totalité de ses Bitcoins – Que se passe-t-il ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Le Pepecoin (PEPE) a grimpé de 83 % sur les 7 derniers jours - Comment expliquer cette hausse du memecoin ?

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

Pectra : la prochaine grande mise à jour d’Ethereum (ETH) pourrait intervenir au 1er trimestre 2025

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu

3 millions de dollars : des enquêteurs accèdent à un portefeuille de 2013 dont le mot de passe avait été perdu