Le Bitcoin (BTC) comme remplaçant de l’étalon-or en temps de crise : absurde ? C’est pourtant le scénario qu’a évoqué Chamath Palihapitiya, un milliardaire qui a fait parti des premiers investisseurs en BTC.

 

Le BTC pourrait tirer parti de la crise à venir

Chamath Palihapitiya est connu en tant que PDG de Social Capital, il a également fait ses armes chez Facebook. Ce sont cependant ses investissements en Bitcoin qui l’ont fait connaître de la communauté crypto : il a en effet choisi d’en acheter en 2013, et a pu profiter de la hausse spectaculaire du cours qui a suivi.

Comme l’explique Forbes, qui rapporte la nouvelle, Palihapitiya a fait part de sa vision de l’avenir du BTC dans une interview auprès d’Anthony Pompliano. Selon lui, le Bitcoin pourrait bien devenir un outil pour le peuple, face à la crise qui se dessine déjà à l’horizon. Il explique que d’ici à une dizaine d’années, la situation économique va grandement empirer :

« Nous conduisons lentement [vers] une falaise. Bientôt, nous conduirons bien plus vite le long de cette falaise […]. Et tout en bas, il y a un mur de briques énorme. »

👉 Lisez les dernières nouvelles du Bitcoin

 

Le Bitcoin : un nouvel étalon-or numérique ?

Selon le milliardaire, devant cette crise, les économies mondiales auront deux choix : faire face à une inflation majeure, ou réduire d’elles-mêmes la valeur intrinsèque de leurs monnaies, une fois que ce mur sera atteint. Si elles choisissent cette option, on pourrait assister à une « fuite vers la sécurité » du Bitcoin.

Le Bitcoin deviendra alors un pseudo étalon-or numérique, selon Palihapitiya. Mais à la différence de l’or, il serait détenu par le peuple plutôt que par les banques centrales :

« La seule manière de faire face à l’inflation serait de créer une forme de quasi-étalon-or. […] [Les gouvernements et banques centrales] ne se mettront jamais d’accord sur un instrument […]. Et dans ce cas les gens pourraient décider d’utiliser [le Bitcoin]. »

Le milliardaire explique que ce scénario reste peu probable, mais que les chances qu’il survienne ont récemment augmenté. Selon lui, la probabilité que le Bitcoin devienne suffisamment précieux était de 1 %, elle serait maintenant de 5 à 10 %.

 

Palihapitiya n’est pas le seul à estimer que la crise à venir pourrait profiter au Bitcoin. L’investisseur Max Keiser a récemment fait une autre de ses prédictions fantasques, avec un BTC à 100 000 dollars au cours de l’année 2020. Rappelons cependant que pour l’instant, le cours du Bitcoin est encore largement influencé par celui des marchés financiers « classiques ». Il faudra donc d’abord qu’il s’en détache avant de répondre aux attentes les plus folles des investisseurs…

👉 A lire également : La crise du coronavirus va-t-elle profiter au Bitcoin ?

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments