Le Bitcoin (BTC) comme remplaçant de l’étalon-or en temps de crise : absurde ? C’est pourtant le scénario qu’a évoqué Chamath Palihapitiya, un milliardaire qui a fait parti des premiers investisseurs en BTC.

 

Le BTC pourrait tirer parti de la crise à venir

Chamath Palihapitiya est connu en tant que PDG de Social Capital, il a également fait ses armes chez Facebook. Ce sont cependant ses investissements en Bitcoin qui l’ont fait connaître de la communauté crypto : il a en effet choisi d’en acheter en 2013, et a pu profiter de la hausse spectaculaire du cours qui a suivi.

Comme l’explique Forbes, qui rapporte la nouvelle, Palihapitiya a fait part de sa vision de l’avenir du BTC dans une interview auprès d’Anthony Pompliano. Selon lui, le Bitcoin pourrait bien devenir un outil pour le peuple, face à la crise qui se dessine déjà à l’horizon. Il explique que d’ici à une dizaine d’années, la situation économique va grandement empirer :

« Nous conduisons lentement [vers] une falaise. Bientôt, nous conduirons bien plus vite le long de cette falaise […]. Et tout en bas, il y a un mur de briques énorme. »

👉 Lisez les dernières nouvelles du Bitcoin

 

Le Bitcoin : un nouvel étalon-or numérique ?

Selon le milliardaire, devant cette crise, les économies mondiales auront deux choix : faire face à une inflation majeure, ou réduire d’elles-mêmes la valeur intrinsèque de leurs monnaies, une fois que ce mur sera atteint. Si elles choisissent cette option, on pourrait assister à une « fuite vers la sécurité » du Bitcoin.

Le Bitcoin deviendra alors un pseudo étalon-or numérique, selon Palihapitiya. Mais à la différence de l’or, il serait détenu par le peuple plutôt que par les banques centrales :

« La seule manière de faire face à l’inflation serait de créer une forme de quasi-étalon-or. […] [Les gouvernements et banques centrales] ne se mettront jamais d’accord sur un instrument […]. Et dans ce cas les gens pourraient décider d’utiliser [le Bitcoin]. »

Le milliardaire explique que ce scénario reste peu probable, mais que les chances qu’il survienne ont récemment augmenté. Selon lui, la probabilité que le Bitcoin devienne suffisamment précieux était de 1 %, elle serait maintenant de 5 à 10 %.

 

Palihapitiya n’est pas le seul à estimer que la crise à venir pourrait profiter au Bitcoin. L’investisseur Max Keiser a récemment fait une autre de ses prédictions fantasques, avec un BTC à 100 000 dollars au cours de l’année 2020. Rappelons cependant que pour l’instant, le cours du Bitcoin est encore largement influencé par celui des marchés financiers « classiques ». Il faudra donc d’abord qu’il s’en détache avant de répondre aux attentes les plus folles des investisseurs…

👉 A lire également : La crise du coronavirus va-t-elle profiter au Bitcoin ?

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédactrice en chef adjointe sur Cryptoast, je suis tombée dans la marmite des cryptomonnaies il y a quelques années. Je suis passionnée par les technologies novatrices qui découlent de la blockchain et j'aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments