Bitfinex et Tether sont ré-autorisés à poursuivre leurs activités

 

 

Le juge Joel Cohen de la Cour suprême de New York a accueilli la requête de Bitfinex visant à modifier une injonction du procureur général de l’État de New York (NYAG), a annoncé Bitfinex le 16 mai.

 

 

Selon l’annonce, l’ordonnance du tribunal permettra à Bitfinex et à l’opérateur de stable-coin affilié Tether de poursuivre leurs activités normales. Il stipule également que l’injonction initiale du NYAG expirera dans 90 jours et que toute requête de renouvellement sera de la responsabilité du NYAG. Le juge a écrit dans sa décision :

 

“… la Cour estime que l’injonction préliminaire devrait être adaptée pour répondre aux préoccupations légitimes du NYAG en matière d’application de la loi sans nuire inutilement aux activités commerciales légitimes des défendeurs.”

 

Le NYAG a d’abord allégué que Bitfinex avait perdu 850 millions de dollars et qu’elle avait ensuite utilisé les fonds de Tether pour couvrir secrètement le manque à gagner. Bitfinex a par la suite répondu aux allégations en déclarant qu’elles étaient remplies d’inexactitudes et de fausses affirmations”.

Bien que la motion permettra à Bitfinex et à Tether de poursuivre leurs activités, elle exige également qu’ils fournissent des renseignements concernant un prêt et une marge de crédit. La décision de Cohen interdit également à Tether de prêter des actifs à Bitfinex ou à d’autres parties, de distribuer des fonds de réserve aux employés ou de modifier des documents assignés à comparaître par le NYAG.

Dans son annonce, Bitfinex s’est montré optimiste quant à la décision, déclarant :

“Cette décision est une victoire dans la défense de notre entreprise contre le bureau du procureur général de l’État de New York.”

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar