Binance, le géant des exchanges et deux des filiales de Yahoo! Japan, Z Corporation et TaoTao, ont décidé de collaborer dans le but de faire une percée sur le marché japonais, hautement réglementé mais malgré tout favorable à la cryptomonnaie. La nouvelle a été communiquée par Binance aujourd'hui.

 

Binance n'abandonnera pas le Japon

TaoTao est un exchange lancé en mai dernier par Yahoo! Japan conforme aux réglementations en vigueur dans le pays, une caractéristique indispensable. En ce qui concerne Z Corporation, cette dernière est une société d'investissement filiale de Yahoo! Japan qui se concentre sur le développement des nouvelles technologies.

Sur Twitter, le CEO de Binance, Changpeng Zhao, est revenu sur l'importance capitale de ces partenariats :

De nombreux non-Japonais ne comprennent peut-être pas l'importance de cette situation. TaoTao et Z-Corp sont des filiales de Yahoo! Japan. YJ est indépendant de Yahoo US depuis longtemps et se porte bien. Elle est détenue à 48% par la Softbank. On ne pourrait pas demander un meilleur partenaire que TaoTao au Japon.

Cette annonce survient quelques jours après que Binance ait annoncé la suppression progressive de l'accès à ses services aux résidents japonais. Dans la foulée, la plateforme a révélé ses plans pour restreindre progressivement les transactions pour la région.

Changpeng Zhao a également ajouté que ces collaborations pourront permettre à Binance de se faire une place sur le marché japonais :

Nous nous réjouissons de nos efforts conjoints avec Z Corporation et TaoTao pour offrir nos services au Japon. Avant tout, nous voulons nous assurer que nous travaillons en totale conformité avec les lois et réglementations japonaises où les normes locales et mondiales jouent un rôle clé dans l'établissement d'un développement durable à l'échelle de l'industrie et d'une plus grande adoption par le public.

 

Un marché très réglementé

Ensemble, les sociétés collaboreront donc avec la Financial Service Agency (FSA), le régulateur financier japonais, pour assurer une conformité réglementaire complète sur le marché japonais. Il est probable que la FSA soit à l'origine de la décision de Binance de se retirer provisoirement du marché japonais. Avec ces collaborations, Binance ne devrait pas avoir de difficultés à faire son retour au Japon et à une fois de plus étendre son emprise sur l'industrie.

En effet, le gouvernement japonais ne souhaite pas que ses citoyens se retrouvent dans une situation d'insécurité et fait tous les efforts possibles pour favoriser un environnement d'investissement et de trading sécurisé. Dernièrement la FSA a même proposé d'abaisser la limite du taux d'effet de levier de 4x à 2x.

👉 À lire sur le même sujet : Japon : les cryptomonnaies outrepasseraient la loi sur les dons politiques.

 

En s'alliant de tels collaborateurs, Binance pourra plus facilement se conformer aux réglementations locales et faire son retour au Japon d'ici peu de temps. Même si l'exchange est actuellement encore disponible pour les Japonais, Binance a décidé de prendre les devants pour ne pas froisser la FSA et pour continuer ses opérations dans le pays sans accrocs.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments