Topco, une coopérative qui rassemble les grands acteurs de l’alimentaire aux États-Unis, a choisi d’implémenter une solution de traçabilité. L’initiative utilisera les solutions blockchain de MasterCard, comme l’explique un communiqué paru ce week-end.

 

La blockchain pour pister l’origine des produits alimentaires

La solution blockchain de MasterCard sera proposée grâce à un partenariat avec Envisible, une société qui travaille sur une meilleure transparence de la chaîne logistique. Elle visera tout d’abord à améliorer la traçabilité des produits de la mer : « Topco travaille avec ses chaînes de supermarchés, à commencer par Food City, afin de tester l’utilisation de cette technologie pour fournir une meilleure visibilité sur l’approvisionnement éthique et la conformité avec les règles environnementales pour leur sélection de produits de la mer. »

Comme le rappelle un cadre de Topco, cette initiative s’est faite suite à la demande croissante des consommateurs, qui souhaitent maintenant savoir ce qu’il y a dans leurs assiettes : « Au regard des attentes des clients en ce qui concerne des informations fiables sur la nourriture qu’ils consomment, nous sommes ravis de former ce partenariat avec Food City et Envisible. » Cela permettra également une meilleure efficacité en cas de rappels de produits alimentaires : « [Les fournisseurs] pourront stocker leurs rayons en toute confiance, et pourront également cibler les problèmes de la chaîne alimentaire lors de cas d’urgences comme les rappels de produits. »

 

MasterCard propose ses outils blockchain

Ces derniers mois, MasterCard développe petit à petit ses outils blockchain et s’impose comme un interlocuteur d’ampleur venu de la finance traditionnelle. Le communiqué précise que MasterCard a « construit un réseau blockchain qui est intégré à son réseau global. Il fournit un registre sécurisé et inviolable, un débit de transactions élevé, une sécurité améliorée, des transactions privées, et une applicabilité à de nombreux cas ».

Comme l’explique Deborah Barta, une responsable innovation à MasterCard, il s’agit d’un des axes de développement majeurs pour la société : « L’identité des objets est devenue encore plus importante à mesure que les clients demandent plus de transparence. Notre solution de traçabilité fait usage des capacités du réseau MasterCard [en utilisant] les programmes de paiement et de contrefaçon. »

 

MasterCard semble en tout cas décidé à étudier des solutions basées sur les registres distribués. En août, on apprenait que la société cherchait à développer un wallet crypto. Et elle avait fait partie des entreprises ayant rejoint avec enthousiasme la Libra Association… Avant de se rétracter plus tôt ce mois, faute de progrès de la part du Facebook Coin.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments