L'exchange canadien Coinsquare a fait l'acquisition d'un logiciel permettant aux guichets automatiques bancaires traditionnels de vendre de la cryptomonnaie comme le Bitcoin (BTC), selon un communiqué de presse du 3 juillet dernier.

 

La simplicité avant tout

Coinsquare a annoncé avoir réalisé un investissement de contrôle dans Just Cash, une start-up fintech basée aux États-Unis qui a développé un logiciel qui permet aux utilisateurs d'acheter et de vendre des cryptomonnaies directement par le biais de distributeurs de billets traditionnels sans avoir besoin d'y ajouter du matériel supplémentaire ou d'application mobile.

Kalman Gabriel, chef de la branche développement de CoinSquare a expliqué que le service fonctionne de la même façon que n'importe quelle autre transaction par carte de débit. Une fois que le consommateur a inséré sa carte de débit dans le guichet automatique, il a la possibilité de retirer de l'argent liquide ou d'acheter une ou plusieurs cryptomonnaies, y compris du Bitcoin. Une fois la transaction approuvée, le guichet automatique imprime un reçu avec une clé publique, une clé privée et un QR code. Gabriel ajoute :

Ce n'est pas comme un ATM Bitcoin où personne ne sait qui est la personne qui utilise ce service. Vous n'avez pas besoin de fournir de pièce d'identité. C'est comme n'importe quelle transaction classique.

 

Suivre les régulations locales

Coinsquare est directement sponsorisé par une banque locale, ce qui est essentiel pour effectuer des transactions auprès des guichets automatiques. La société a également déclaré qu'elle s'était enregistrée auprès du FinCEN aux États-Unis en tant qu'entreprise de services monétaires. Le service ne permet que les achats de crypto-actifs jusqu'à 1 000 $ par jour, et les vérifications d'identité des clients se font directement par la carte de débit de l'utilisateur.

Le fait que des limites soient établies et qu'une vérification soit tout de même effectuée, car à la carte de l'utilisateur, il y a de fortes chances pour que les différents régulateurs et banques du pays acceptent cette innovation et n’essaient pas de la freiner.

Cole Diamond, le CEO de Coinsquare, pense que ce service permettra d'accélérer l'adoption du Bitcoin :

En utilisant les millions de guichets automatiques existants dans le monde, nous pouvons maintenant combler le fossé et offrir aux nouveaux utilisateurs l'expérience la plus simple et la plus familière pour acheter de la cryptomonnaie. En puisant dans le réseau mondial des distributeurs automatiques de billets existants, la cryptomonnaie peut enfin atteindre les masses.

 

Cette nouvelle survient dans le cadre d'une récente décision de la ville canadienne de Vancouver d'interdire les guichets automatiques spécialisés dans les retraits en Bitcoin en raison de préoccupations liées au blanchiment d'argent. Pour autant cela ne semble par arrêter les ambitions de la start-up canadienne qui compte bien prouver aux régulateurs que sa solution permettrait de surveiller l'identité des utilisateurs et dans ce cas, fortement dissuader quelconque fraude.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments