La startup Constellation a annoncé hier un partenariat avec l'US Air Force pour aider à automatiser la gestion et la sécurité de leurs données. D'après l'entreprise, les sources de données comme les drones, les avions et les satellites présentent des cas d'utilisation uniques pour la blockchain.

 

Gérer le Big data de l'armée

Actuellement, la plupart des données ne sont pas accessibles ou nécessitent du personnel considérable pour gérer l'investigation, la planification et la collecte de données. Dans le cadre de ce partenariat, Constellation fournira des outils pour améliorer l'interopérabilité entre les types de données existants et futurs et offrira une sécurité et un chiffrement décentralisés à l'aide de la technologie de la blockchain.

La startup va également mettre en place des pistes de vérification et une vue d'ensemble en temps réel de l'état de n'importe quelle source de données. Benjamin Jorgensen, CEO de Constellation, a déclaré :

La décision du gouvernement des États-Unis de collaborer avec les entreprises en phase de démarrage et d’innovation précoce témoigne que le secteur public s'est massivement tourné vers la révolution des infrastructures existantes en adoptant de nouvelles technologies qui protègent la vie privée des consommateurs, tout en s'attaquant aux visions futuristes du monde connecté et en rejoignant le secteur privé dans l'industrie du Big data, d’une valeur de 50 milliards de dollars.

Selon Constellation, le partenariat a commencé il y a six mois, lorsque l'US Air Force a sollicité la startup à collaborer avec eux. L'initiative viendrait donc directement de l'armée de l'air américaine.

 

Suivre les composants de fabrications

L'US Air Force s'est aussi associée à SIMBA Chain pour un projet de traçabilité de sa fabrication additive, comprendre la création de matériaux ou de pièces utilisables pour la création et la réparation de véhicules.

SIMBA Chain a déclaré que les longues chaînes d'approvisionnement sont un problème de sécurité, en particulier dans les applications militaires et que la blockchain permet de le résoudre.

Dénommé « Blockchain Approach for Supply Chain Additive Manufacturing Parts » ou BASECAMP, le projet vise à mettre en place une blockchain pour distribuer la fabrication sur le terrain. Dans le cadre de l'accord, SIMBA Chain développera un prototype de blockchain pour enregistrer et tracer les composants de fabrication pendant leur durée de vie.

 

Le fait que l'US Air Force face appel à des entreprises externes et surtout jeunes pour le suivi de ses composants de fabrication et de ses données est plutôt étonnant. Toutefois, avec sa haute sécurité, la blockchain trouve une application concrète de plus dans le secteur militaire, qui en est fortement demandeur. Au début du mois, le département de la défense de la Corée du Sud a également conclu un accord avec trois institutions nationales de défense afin de créer une plateforme blockchain pour améliorer ses opérations commerciales et sa logistique.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments