Les exchanges et les gouvernements ont généralement l’habitude de se toiser avec méfiance, plutôt que de s’épauler. En Ukraine, les deux ont cependant choisi de s’associer. Le gouvernement a annoncé un partenariat avec Binance, comme l’explique un communiqué paru le 6 novembre. Cela devrait permettre au pays d’esquisser un cadre légal pour réguler les crypto-monnaies.

 

Flou légal pour les cryptodevises

À l’heure actuelle, les cryptodevises n’ont pas de statut particulier dans le pays. Bien qu’elles ne soient pas interdites, aucune loi ne vient encadrer leur utilisation. Le gouvernement de Volodymyr Zelensky souhaite donc changer cet état de fait. Le communiqué indique que ce partenariat entre Binance et le ministère de la transformation numérique d’Ukraine servira à « coopérer pour former une position qui permette d’établir le potentiel statut légal des actifs et monnaies virtuelles dans le pays ».

 

L’Ukraine et Binance en tandem

Au-delà de réguler les échanges de crypto-monnaies, le partenariat vise également à développer l’économie du pays : « Binance aidera également à développer des mécanismes transparents et efficaces, pour le transfert de droits sur n’importe quel actif ou monnaie virtuelle, en utilisant la technologie blockchain ainsi qu’un environnement bénéfique pour les investissements et entreprises d’Ukraine. »

Selon le Vice-Président Mykhailo Fedorov, le ministère ainsi que les membres du Parlement et les représentants des entreprises concernées devraient présenter ces projets de loi d’ici à la fin de l’année 2019. Le gouvernement pousse pour légiférer rapidement, afin de permettre à l’industrie des crypto-actifs de se développer : « Le ministère compte créer un environnement confortable et compétitif pour l’industrie crypto d’Ukraine. […] Les Ukrainiens ainsi que les entreprises de crypto-monnaies globales pourront opérer en Ukraine de manière ouverte et transparente. »

 

Binance cultive son influence

Binance se positionne de plus en plus comme un interlocuteur incontournable du marché. C’est pourquoi l’exchange a été choisi, explique Fedorov : « Nous accueillons la volonté de Binance de nous fournir des conseils, car l’expérience d’un des acteurs mondiaux de cette industrie est très utile pour nous ». Changpeng Zhao, le CEO de Binance, s’est également félicité de ce partenariat : « L’adoption progressive de législations dans cette sphère peut devenir un des moteurs clés pour stimuler une croissance positive dans l’économie ukrainienne, et attirer des investisseurs additionnels dans le pays. » L’initiative est en tout cas une première : jusque là, aucun gouvernement n’avait sélectionné une unique entreprise pour établir des lois liées aux cryptos. Au-delà de confirmer l’influence tentaculaire de Binance, cette nouvelle pourrait également permettre à l’Ukraine de se positionner en tant qu’acteur d’ampleur sur la scène mondiale.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments