Telegram proposera bientôt la vente de son token au public

Token de Telegram Gram

 

Le nouveau token de Telegram, appelé Gram, sera proposé au public à partir du 10 juillet 2019. C’est la plateforme d’échanges Liquid qui proposera l’altcoin. La blockchain Telegram Open Network (TON) avait déjà récolté une somme très importante lors d’une ICO privée en début d’année.

 

ICO publique avant lancement du mainnet

Selon le communiqué de Liquid, la vente de tokens sera proposée grâce aux stocks détenus par Gram Asia, l’organisation détenant le plus de pièces de Gram au monde. La vente sera exclusivement faite sur la plateforme Liquid. Le lancement du mainnet est quant à lui prévu d’ici au 31 octobre 2019, date à laquelle les pièces seront livrées sur les portefeuilles. La blockchain TON était déjà parvenue à lever 1.7 millions de dollars en début d’année, grâce à une ICO privée. Selon les premiers tests conduits, elle pourrait proposer une vitesse de transaction plus élevée que la moyenne.

 

Une nouvelle blockchain centrée autour de la vie privée

Le réseau TON se décrit comme « une architecture multi-blockchain décentralisée, rapide et proposant une scalabilité inhérente. Elle a été développée pour être le premier projet en crypto-monnaie visant un public de masse. » La firme rappelle qu’elle a plus de dix ans d’expérience et a construit des systèmes de stockages de données hautement encryptés et partagés. La blockchain était donc la prochaine étape logique pour Telegram.

TON devrait proposer une économie entièrement décentralisée, qui permettra à ses utilisateurs d’accéder à des biens et services en échange de Grams. Telegram entend attirer le grand public grâce à son réseau : « Telegram développera la demande pour la blockchain TON en tirant profit de son écosystème existant, qui est composé de développeurs, éditeurs, fournisseurs de paiements, marchands, et de manière plus importante 260 millions d’utilisateurs. »

La plateforme TON proposera plusieurs outils. Ton Storage sera un service de stockage en ligne, Ton Proxy sera un service VPN décentralisé basé sur la blockchain et Ton Services & DNS permettra l’utilisation de services tiers (interfaces et noms de domaines personnalisés). Ton Payments sera quant à lui utilisé pour les micro-paiements et les transactions de pair à pair. C’est donc une solution complète qui devrait être livrée par la plateforme.

 

On suivra de près cette ICO, d’autant plus qu’elle fait suite à la chute d’un des géant du marché : Kik. Ce dernier a en effet été poursuivi récemment par la SEC. Il aurait utilisé son ICO pour renflouer ses caisses contre des promesses de gains à ces utilisateurs. Telegram pourrait donc occuper l’espace qui vient de se dégager.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar