Un rapport de Bloomberg indique que les téléchargements d’applications mobiles liées aux cryptos n’ont pas progressé depuis 2018. Cela pourrait indiquer un manque d’intérêt du grand public pour le domaine des crypto-monnaies. Le chiffre des recherches Google liées à ces dernières n’a pas non plus progressé, malgré la hausse récente des prix.

 

Des téléchargements d’applications cryptos en berne

Le service de tracking Annie offre des chiffres précis sur les applications liées aux cryptos et leurs téléchargements. Elle indique qu’au premier semestre 2019, 67 millions d’applis ont été téléchargées. En 2018 à la même période, ce sont 65.8 millions qui avaient été installées. La différence reste peu marquée, surtout quand on la compare aux chiffres des années précédentes.

En 2016, les applications cryptos étaient encore peu utilisées : on comptait 15.3 millions de téléchargements. En 2017, le chiffre avait grimpé jusqu’à 28.2 millions, avant d’exploser en 2018 grâce au bull market qui avait propulsé le Bitcoin (BTC) et les altcoins. C’est donc la première année que les téléchargements d’applications cryptos ne connaissent pas une hausse marquée. Ce chiffre interroge, d’autant plus qu’il accompagne un autre indicateur de l’intérêt du grand public : les recherches Google.

 

Les crypto-monnaies apparaissent moins sur Google

Selon une étude de holdcalc.com rapportée par Coin Telegraph, acheter du Bitcoin reste profitable globalement, tant qu’on n’achète pas au plus fort des prix. Mais elle indique aussi que les crypto-monnaies n’ont plus les faveurs du grand public, à l’inverse de décembre 2017. Le nombre de recherches Google liées au mot-clef “Bitcoin” est au même niveau qu’en 2013, quand le BTC valait 1 000 dollars. Et les recherches liées au mot-clef “cryptocurrency” (cryptodevise) suivent une courbe similaire. Il y a bien eu une augmentation des recherches liées aux achats de Bitcoin, comme les mots-clefs “buy Bitcoin”. Mais cette dernière est très certainement due à l’effet “FOMO” qui a eu lieu lorsque le BTC a dépassé les 10 000 dollars.

La combinaison de ces deux facteurs montre que le paysage entourant les crypto-monnaies a bel et bien changé depuis l’envolée de 2017. Comme nous vous l’expliquions récemment dans une comparaison des bull runs, il existe moins d’hystérie autour du Bitcoin et des altcoins. Ce sont maintenant les institutions qui ont commencé à s’emparer des crypto-monnaies. Et elles ont tout intérêt à cultiver une certaine stabilité des prix.

 

Pour le Bitcoin et les altcoins, cela veut dire que le marché deviendra plus mature et moins instable. Si les investisseurs peuvent regretter cette volatilité amoindrie, cela reste quand même une étape très importante dans la vulgarisation des cryptodevises avant son adoption par le plus grand nombre.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments