Un communiqué de Samsung rapporté par Bloomberg indique que l’entreprise souhaite poursuivre ses initiatives blockchain grâce à de nouveaux partenariats. Samsung fait figure de précurseur quand il s’agit de crypto-monnaies, avec une intégration prochaine d’un hard wallet sur ses smartphones.

 

6G, intelligence artificielle et registres distribués

Les futurs développements de Samsung ont tout de l’épopée futuriste. Selon le vice-président de l’entreprise Jay Y Lee, qui s’exprime dans le communiqué, la direction que souhaite prendre l’entreprise est résolument tournée vers l’avenir. Le géant coréen compte collaborer avec des « sociétés plateformes » pour développer des blockchains, en parallèle d’un réseau 6G et d’intelligences artificielles. Ce programme devrait permettre à la firme de se positionner encore plus solidement en tant que précurseur.

Cette poussé innovatrice vient d’une volonté de ne pas se laisser dépasser. Selon Samsung, une étape clé de son développement est de parvenir à consolider la sécurité des appareils, à l’heure où de nouveaux outils se développent à une vitesse très importante. Il s’agit donc de se positionner à la pointe de l’innovation. Selon Lee : « Nous devons nous mettre au défi pour créer de nouvelles bases qui s’étendent au-delà de la protection de nos réussites passées ».

 

Samsung apprivoise la blockchain

Cette confirmation n’est pas une surprise si on a suivi les dernières initiatives de Samsung dans ce domaine. Comme nous vous le rapportions en avril, Samsung développerait actuellement une blockchain basée sur l’Ethereum (ETH) et pourrait même sortir un token. Plus récemment, la marque a confirmé que des portefeuilles cryptos arriveraient bientôt sur ses smartphones. Le Galaxy S10 aura ainsi un portefeuille Bitcoin (BTC), Ethereum, et deux autres tokens non nommés pour l’instant. Cet intérêt s’est exporté jusqu’en France : Samsung a ainsi investit 2.6 millions d’euros dans l’entreprise Ledger, qui produit le Nano S. Le constructeur pourrait donc contribuer grandement à l’adoption mondiale des cryptos.

 

Plus globalement, le marché de la blockchain est en plein boom en Corée du Sud, et ce malgré des règles de surveillance assez drastiques. Le gouvernement a ainsi figuré parmi les premiers à réguler les ICO, mais aussi à apporter des règles plus strictes en ce qui concerne les exchanges. Pendant le « bull market » de décembre 2017 et janvier 2018, les habitants de Corée avaient figuré parmi les premiers à se précipiter sur les cryptodevises. Depuis six ans, un classement de Bloomberg a même couronné le pays comme étant « le plus innovant au monde ». La percée de Samsung est donc dans cette lignée.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments