Le Royaume-Uni approuve son premier hedge fund crypto

 

Royaume-Uni

 

Un rapport du 2 juillet publié par Bloomberg a révélé que Prime Factor Capital est maintenant le premier « hedge fund » – fonds de couverture – pour cryptomonnaies approuvé par la Financial Conduct Authority, une instance de régulation du secteur financier britannique indépendante du gouvernement.

 

Une première au Royaume-Uni …

Toutefois, le fonds doit encore opérer conformément aux directives européennes, ce qui lui permet tout de même de détenir près de 100 millions d’euros d’actifs sous gestion. C’est également la première entreprise à se voir accorder le droit d’investir exclusivement dans les crypto-actifs.

Un hedge fund est géré par des sociétés privées qui mettent en commun l’argent des investisseurs pour le placer dans différents produits financiers. L’objectif des fonds de couverture est de maximiser les rendements via des techniques reconnues comme preneuses de risques.

Adam Grimsley, COO chez Prime Factor, a déclaré lors d’une entrevue :

La plupart des possibilités d’investissement dans les cryptomonnaies ne sont pas du ressort des régulateurs et c’est un gros problème dans un marché qui a une si mauvaise réputation.

 

… mais fortement réglementée

Selon les réglementations européennes, Prime Factor devra choisir un dépositaire dont le rôle sera de vérifier et d’analyser les bénéfices des investisseurs et les avoirs du fonds. L’entité qui sera sélectionnée pour accomplir cette tâche devra s’acquitter de ses obligations sans aucune influence de la part de l’entreprise et fournir un rapprochement des flux de trésorerie.

Le Royaume-Uni garde donc une forte emprise sur ce qu’il sera fait par la société. Une transparence complète est exigée par les régulateurs afin d’éviter tout abus ou débordement. Toutefois le pays est assez crypto-friendly pour le moment et souhaite bien se démarquer des autres pays en profitant de l’utilisation de la blockchain et de ses applications.

 

Aucune information publique n’est encore disponible concernant la stratégie d’investissement de l’entreprise, mais on sait déjà que l’équipe du projet est composée d’anciens employés de Goldman Sachs, Blackrock et Deutsche Bank. En prenant en compte les stratégies très agressives qui sont prises sur le marché par les hedge funds traditionnels, corrélé aux mouvements brusques du prix du Bitcoin, le risque de ce type d’investissements en devient très important.

 

Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar