Mark Karpeles a trouvé un nouveau travail lié aux crypto-monnaies

 

Mark Karpelès, présumé responsable de la faillite de Mt.Gox et toujours sous le coup d’une enquête au Japon. Celle-ci concerne les cas de détournement de fonds et de violation des obligations envers les investisseurs. Il semblerait néanmoins que Mark ait trouvé un nouveau poste dans le monde des crypto-monnaies, selon le magazine Fortune.


Plus tôt cette année, Karpelès a déclaré qu’il examinait un certain nombre de propositions d’emplois dans le domaine IT, sans faire référence à son secteur de cœur : les crypto-monnaies. Aujourd’hui, il a accepté l’une des propositions et travaille en tant que directeur technique du fournisseur américain London Trust Media.

 

💬 « Je peux dire, qu’à l’heure actuelle, c’est mon travail principal », a-t-il dit, commentant les changements récents dans son profil sur LinkedIn.

 

En même temps, en plus d’effectuer les tâches principales à distance, Karpeles travaille toujours sur des projets étroitement liés avec l’univers des crypto-monnaie. Il est également intéressant de noter que, le cofondateur de London Trust Media, Andrew Lee, était également le chef de l’exploitation de Mt.Gox en Amérique du Nord. Plus tôt, en mars, Karpeles a déclaré qu’il ne pouvait pas obtenir un emploi normal à temps plein.

 

💬 « Mark s’est battu et a perdu. Mais malgré cela, ses compétences, son expérience et son ingéniosité sont définitivement restées chez lui. Par conséquent, sa venue dans nos effectifs est absolument justifié. Je suis plus que prêt à donner une deuxième chance à Mark dans ce moment difficile », a déclaré Lee.

 

💬 « Je ne dirai pas que la personne qui a créé le Titanic ne peut pas construire des bateaux », a déclaré Andrew Lee.

 

Plus tôt,l’ancien PDG de Mt. Gox a fait appel à la crypto-communauté afin de partager son insatisfaction avec le processus de faillite en cours de l’entreprise. En fait, Karpeles a expliqué que le processus était organisé de telle sorte que, selon la décision de la cour, les détenteurs de compte seraient remboursés à hauteur de moins de 500 $ par bitcoin, tandis que la société Mt. Gox obtiendrait une somme de plus d’un milliard de dollars. L’ancien chef de l’entreprise explique qu’il ne souhaite pas cet argent, et espère que l’affaire sera bientôt close :

 

💬 « Je ne cherche pas d’enrichissement immédiat. Je ne demande pas pardon. Je veux juste que ça se termine le plus vite possible, et que chacun ait sa part de ce qu’il a eut sur MtGox pour que tout le monde, y compris moi-même, puisse tourner cette page »

 

Au cours de la discussion, l’un des commentateurs a exprimé son insatisfaction à l’égard des actions de Nobuaki Kobayashi, responsable de l’affaire, qui vend des milliers de BTC et de BCH, saisis sur les comptes de la société Mt Gox, sur le marché libre. Rappelons que de nombreux investisseurs de bitcoins étaient mécontents des actions de l’avocat. À cela, Karpeles a répondu que l’administrateur avait reçu les autorisations de la part du tribunal, et que lui-même n’avait aucun pouvoir de décision sur ce processus :

 

💬 « Je veux juste que les bitcoins retournent à tous les utilisateurs de MtGox le plus rapidement possible »

 

J’espère que cet article vous a plu N’hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires et à vous abonner à la newsletter 🙂



Auteur

Nicolas est passionné par l’univers de la blockchain et des crypto-actifs. Il possède un channel Telegram sur lequel il publie quotidiennement des articles d’actualité en français sur les cryptomonnaies.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1

 




Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.