Le Bitcoin : une valeur refuge pour les Britanniques en plein Brexit ?

Brexit Bitcoin

 

Les crypto-monnaies auraient-elles leur carte à jouer à l’occasion d’un Brexit dur ? C’est ce qu’envisagent de plus en plus d’économistes, qui estiment que le Bitcoin (BTC) en particulier pourrait tirer son épingle du jeu.

 

Un Brexit chaotique pour les monnaies FIAT

Le chaos qui règne autour du Brexit n’est pas prêt de diminuer. Empêtré depuis de très longs mois dans l’incertitude, le Royaume-Uni ne sait pas comment se sortir de l’impasse. Le pays est déchiré entre ceux qui appellent un Brexit dur et ceux qui souhaitent privilégier les relations économiques avec l’Europe. Cette semaine, on apprenait que le Premier ministre Boris Johnson avait perdu sa majorité, renforçant encore l’instabilité du pays.

Le cours de la livre sterling (GBP) a logiquement subi les affres de ces tensions géopolitiques. Elle a atteint des niveaux qu’elle n’avait pas connus depuis 1985, chutant face au dollar (USD) et à l’euro (EUR). Ce qui est sûr, c’est que les monnaies FIAT vont subir les conséquences du dénouement de cette saga. Et parmi les vainqueurs, on pourrait bien compter les crypto-monnaies.

 

Le Bitcoin, une valeur refuge au moment du Brexit ?

C’est en tout cas ce qu’a suggéré le magazine britannique The Independent dans un article paru hier. Comme il le rappelle, des analystes avaient prévu qu’un « no deal Brexit » permettrait de booster le prix des monnaies virtuelles, car de nombreux Britanniques se tourneraient vers elles pour contrer la chute probable de la livre.

Le Bitcoin, bien que volatil, a su prouver sa valeur. À l’inverse du pound, il a progressé de manière nette au long de l’année 2019. Au Royaume-Uni, il commence donc à être utilisé comme un « or numérique », qui permettra de mettre à l’abri des capitaux sans qu’ils soient influencés par la chute du GBP. Le nombre limité de tokens disponibles (21 millions seulement) est vu comme un rempart efficace contre l’inflation. Et l’aspect décentralisé du BTC assure qu’il n’est pas assujetti à une seule banque centrale, à l’inverse de la livre.

 

Mais le Brexit ne sera cependant pas le seul facteur de cette possible montée du BTC. La guerre économique à laquelle se livrent les États-Unis et la Chine, ainsi que les tensions en Argentine ou à Hong Kong participent toutes à donner un statut de refuge à la plus grande crypto-monnaie. De son côté, le Bitcoin est en forme : comme nous vous le rapportions cette semaine, il a à nouveau dépassé 10 500 USD et affiche une domination qui dépasse 70 % du market cap total des crypto-monnaies.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar