Fermeture de ChipMixer : 44,2 millions d’euros saisis grâce à une coopération internationale

Dans le cadre d’une collaboration entre les forces de l’ordre de différents pays, le mixeur de cryptomonnaies ChipMixeur a été mis à l’arrêt, et 44,2 millions d’euros ont été saisis en Bitcoin (BTC). Faisons le point sur cette opération.

Fermeture de ChipMixer : 44,2 millions d’euros saisis grâce à une coopération internationale

ChipMixer a été fermé dans le cadre d’une coopération internationale

ChipMixer, un mixeur de cryptomonnaies, a été fermé par les autorités allemandes et américaines, au cours d’une opération soutenue par Europol. L’enquête qui a donné lieu à cet évènement a également été permise grâce à une coopération avec les forces de l’ordre suisses, belges et polonaises.

Ainsi, la page d’accueil du site Web du mixeur a été remplacée par une bannière informant de la situation :

Page d'accueil du site Web du ChipMixer

Page d’accueil du site Web du ChipMixer

 

Cette opération, ayant eu lieu le 15 mars, a conduit à la saisie de quatre serveurs, 7 To de données, ainsi que 1 909,4 BTC environ, soit 44,2 millions d’euros au moment des faits.

? Pour aller plus loin — Apprenez-en plus sur les mixeurs

Trade Republic : touchez 4 % d'intérêts par an sur les liquidités non investies
Risque élevé de perte en capital (en savoir plus)

Écoutez cet article et toutes les autres actualités crypto sur Spotify

Un volume de 2,73 milliards d’euros

Selon Europol, ChipMixer a vu transiter 152 000 BTC depuis son lancement au milieu de l’année 2017. Ce volume de transactions est ainsi estimé à 2,73 milliards d’euros, ce qui donnerait un prix moyen du BTC à 17 960 euros, si tant est que cette estimation se base sur une moyenne selon l’activité du mixeur, plutôt qu’un prix du Bitcoin à un moment précis.

Si l’utilisation d’un mixeur de cryptomonnaies peut être parfaitement légitime, pour diverses raisons liées à la vie privée, ChipMixer est toutefois mis en cause pour les activités illicites qu’il a pu faciliter, comme le blanchiment d’argent par exemple. Europol souligne notamment le cas des ransomwares, ainsi que le « hack » de FTX ayant eu lieu après la faillite de l’entreprise :

« Des acteurs de ransomwares tels que Zeppelin, SunCrypt, Mamba, Dharma ou Lockbit ont également utilisé ce service pour blanchir les paiements de rançons qu’ils ont reçus. Les autorités enquêtent également sur la possibilité que certains des crypto-actifs volés après la faillite d’un grand exchange de cryptomonnaies en 2022 aient été blanchis via ChipMixer. »

De son côté, la société d’analyse blockchain TRM Labs a confirmé l’utilisation de ce mixeur par des entités criminelles utilisant des rançongiciels, et s’est également penchée sur le cas des places de marchés du darknet. L’entreprise identifie notamment un volume de plus de 18 millions de dollars de transferts directs depuis au moins 20 de ces marketplaces, en grande partie depuis Hydra Market pour 17 millions de dollars.

À l’inverse des actions à l’encontre de Tornado Cash l’année dernière, aucune personne ne semble avoir été arrêtée au cours de cette opération.

? À lire également — Tornado Cash : une mise à jour pour prouver la légitimité des fonds mixés

Cryptoast Research : naviguer dans la crypto aux côtés d'experts

Sources : Europol, TRM Labs

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page peut présenter des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article peuvent être affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.


Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.


Recommandations de l'AMF. Il n’existe pas de rendement élevé garanti, un produit présentant un potentiel de rendement élevé implique un risque élevé. Cette prise de risque doit être en adéquation avec votre projet, votre horizon de placement et votre capacité à perdre une partie de cette épargne. N’investissez pas si vous n’êtes pas prêt à perdre tout ou partie de votre capital.


Pour aller plus loin, lisez nos pages Situation Financière, Transparence du Média et Mentions Légales.

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Voir plus
Tout voir

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

La Banque centrale européenne (BCE) s'attaque encore à Bitcoin – Quels sont ses arguments ?

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?

Binance Launchpool de Portal : Comment recevoir des tokens gratuitement ?

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

Nvidia (NVDA), Render (RNDR), SingularityNET (AGIX)... Les actions et cryptomonnaies liées à l'intelligence artificielle (IA) explosent

L'Ethereum (ETH) renoue avec les 3 000 $, et maintenant ? - Analyse ETH du 22 février 2024

L'Ethereum (ETH) renoue avec les 3 000 $, et maintenant ? - Analyse ETH du 22 février 2024