Cinq exchanges de cryptomonnaies en Corée du Sud ont accru leurs responsabilités envers les potentielles pertes des fonds de leurs utilisateurs, conformément aux requêtes émises pas les régulateurs. Un journal local, The Korea Herald, a rapporté l'information le 17 juin, citant Yonhap News Agency.

Un an après que la Fair Trade Commission - Commission du Commerce Équitable - ait demandé à Bithumb et à quatre autres plateformes d'adapter leur politique, les entreprises se tiendront désormais pour responsables en cas de vol des fonds des utilisateurs.

La responsabilité du paiement incombera aux exchanges, même s'il n'y a pas eu de négligence grave ou intentionnelle de sa part, a déclaré le The Korea Herald. Auparavant, les exchanges ne remboursaient les utilisateurs que s'il était prouvé que leurs propres systèmes étaient en cause.

Ces changements sont pertinents pour le secteur des plateformes de cryptomonnaies de Corée du Sud, Bithumb faisant partie de celles qui ont le plus subi d'attaque de la part d'hakers à l'encontre des fonds des utilisateurs au cours de l'année écoulée.

Comme l'a signalé Cointelegraph, une sécurité accrue pour les plateformes sud-coréennes est également nécessaire en raison de l'important risque de cyberattaques en provenance de la Corée du Nord voisine. À la fin du mois dernier, une arnaque par phising visant les utilisateurs de l'exchange sud-coréen Upbit semblait être menée par des hackers nord-coréens.

Dans le même temps, de nombreux exchanges sud-coréens signalaient des pertes brutes pour 2018 lorsque le marché baissier de la cryptomonnaie s'est installé, les données montrant que seule Upbit faisait des profits. Coinnest, un autre exchange, n'a pas survécu à cette baisse de revenus et a dû fermer ses portes en mai dernier.

À l'époque, plusieurs organismes gouvernementaux ont inspecté un total de 21 exchanges de cryptomonnaies de septembre à décembre 2018, examinant 85 aspects différents de la sécurité. Cependant, seulement 7 - Upbit, Bithumb, Gopax, Korbit, Coinone, Hanbitco et Huobi Korea - ont réussi tous les tests.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l'actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments