On savait que les investisseurs délaissaient les exchanges depuis quelques mois. Mais selon une nouvelle analyse de Glassnode, il ne s’agit pas d’un exode global : certaines plateformes sont plus touchées que d’autres.

 

Une tendance de fond depuis le « jeudi noir »

C’est une tendance qu’on avait décelée dès mars, au moment où la crise du Covid-19 avait commencé à provoquer une incertitude financière mondiale. Les investisseurs avaient commencé à retirer leurs fonds des exchanges, afin de les stocker dans des portefeuilles « froids ».

👉 Toutes les infos sur les portefeuilles « froids » et « chauds »

Depuis le jeudi noir qui a torpillé le prix du Bitcoin et des altcoins, il y a 320 000 BTC de moins sur les plateformes d’échanges, soit une baisse de 12%. Cela fait plus d’un an que le nombre de Bitcoin sur les exchanges n’avait pas atteint un niveau aussi bas.

Au-delà du krach, l’arrivée du halving avait également été une des raisons de cet exode. Les investisseurs avaient regagné confiance et misaient sur une hausse durable des prix : ils conservaient donc leurs BTC sur des solutions plus sécurisées. Mais selon Glassnode, la tendance persiste même après le halving, et elle révèle un certain désamour des investisseurs pour plusieurs exchanges.

 

Les investisseurs délaissent plusieurs exchanges majeurs

Lorsqu’on examine les Bitcoins détenus sur les différents exchanges, on peut voir que les investisseurs favorisent en réalité toujours certaines plateformes, qui n’ont pas perdu de BTC, voire en ont gagné :

Bitcoin BTC sur les exchanges

Nombre de BTC sur les exchanges. Source : Glassnode

Comme on le voit, trois exchanges en particulier ont été touchés par ces retraits massifs. Huobi a perdu 97 000 BTC, soit -24.6% du stock total, et BitMEX a perdu 105 000 BTC, soit -35.6% de tous les Bitcoins stockés. Mais c’est Bitfinex qui est le plus touché par ce phénomène, avec -133 000 BTC, ce qui correspond à -66% de pièces sur la plateforme.

La tendance est encore plus parlante quand on la compare aux autres exchanges majeurs. Chez Coinbase, les BTC détenus ne baissent que de 0.2%. Et Binance et Bitstamp ont quant à eux gagné des BTC sur la même période.

👉 Suivez toute l’actu du Bitcoin (BTC)

 

Comment expliquer cet exode ?

Il semble donc évident que cet exode de Bitcoins s’explique en partie par un choix conscient des investisseurs, qui délaissent certains exchanges. Selon Glassnode, la tendance révèle un manque de confiance. Immédiatement après le krach du jeudi noir, BitMEX a ainsi connu deux attaques par déni de service, ce qui a stoppé temporairement les services à un moment crucial où les investisseurs souhaitaient déplacer leurs BTC de manière massive. De quoi dégouter plus d’un utilisateur, selon l’analyse.

Il s’agirait cependant également d’une tendance de fond, qu’on pouvait déjà observer début mars. Le nombre de BTC détenus sur Bitfinex avait diminué avant le krach : il avait chuté de -47% depuis décembre 2018. Cet effet était également observable chez Huobi. Le jeudi noir n’aurait donc fait qu’accélérer la tendance.

👉 Découvrez les meilleurs exchanges crypto du moment

 

Les retraits massifs de BTC des exchanges par les investisseurs semblent donc avoir été concentrés sur plusieurs plateformes précises. Ils montrent en tout cas que bien que l’utilisation du Bitcoin soit en hausse, les investisseurs gardent une certaine méfiance pour les plateformes de stockage et n’hésitent pas à en choisir une nouvelle lorsque celle qu’ils utilisent montre des limitations.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments