Un ancien conseiller de Trump rejoint un projet de « banque centrale » des cryptos

Banque centrale

 

L’ancien conseiller de Trump Stephen Moore a annoncé rejoindre un nouveau projet de banque centrale pour les cryptos. L’organisation agirait en tant qu’organe de régulation pour les crypto-monnaies, de manière similaire à la Réserve fédérale américaine.

 

Créer une « banque centrale » pour les cryptos

Selon Fox Business, qui s’est procuré une présentation du projet, la nouvelle initiative de l’économiste Stephen Moore fait suite à un premier échec. L’ancien proche du président avait en effet essayé de rejoindre la Réserve fédérale américaine (la Banque centrale du pays), mais n’y était pas parvenu. Peu échaudé, il a annoncé vouloir mettre en place une nouvelle institution similaire, qui encadrera les crypto-monnaies plutôt que la monnaie fiduciaire du pays.

L’initiative, appelée « Decentral » a été créée par un groupe d’entrepreneurs. Son but sera de stabiliser le Bitcoin (BTC) et les altcoins, afin de proposer un marché régulé. Pour cela, l’organisation proposera son propre token, très probablement un stablecoin adossé au dollar ou à une autre valeur stable liée au gouvernement américain. Selon Fox Business, le fonctionnement de l’altcoin sera contrôlé par un algorithme afin d’assurer sa pérennité.

 

Le rôle de Stephen Moore

D’après les premières informations dont on dispose, l’ancien conseiller de Trump occupera la position d’ « Administrateur économique principal ». Il semble plutôt optimiste sur ce nouveau rôle : « Je suis très excité à l’idée de commencer [le projet]. J’espère qu’il me rendra riche. » Fox Business pointe cependant du doigt le potentiel conflit d’intérêts qui existerait si Moore prétendait à nouveau à rejoindre la Réserve fédérale, ou s’il publiait des travaux sur le monde des cryptoactifs. Difficile en tout cas de nier un certain intérêt pécuniaire de la part de l’économiste, qui pourrait ainsi promouvoir sa propre crypto-monnaie.

 

Mettre au pas les cryptos

Si la plupart des économistes s’accordent pour dire que les crypto-monnaies ont besoin de stabilité pour convaincre, on peut cependant se demander si ce type d’initiatives pourra être couronné de succès. La crypto-communauté est par définition extrêmement décentralisée. Tout son intérêt repose sur l’accès à des moyens de paiement alternatifs, qui ne sont pas liés aux grandes institutions gouvernementales mondiales. Decentral pourrait donc se heurter à un écueil de masse.

En attendant, Moore est parvenu à faire parler du projet. Il n’avait pas pu accéder au poste convoité de la Réserve fédérale, car il avait été pris dans un scandale révélant qu’il devait des centaines de milliers de dollars à l’IRS, le service d’impôts américain. Gageons qu’il sera plus prudent avec les cryptodevises qui tomberont entre ses mains…

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar