Les développeurs de ConsenSys, une organisation basée à Brooklyn, à New York, spécialisée dans le développement lié à Ethereum, ont publié un article sur Medium dans lequel ils ont révélé que l'écosystème naissant de la blockchain « continue de connaître une vaste expansion dans le monde entier ».

De grandes entreprises axées sur la blockchain ont été lancées alors que l'industrie de la cryptomonnaie continue de croître. Les startups crypto sont aussi « devenues des entreprises formidables » avec des « besoins croissants en recrutement », a révélé l'équipe de ConsenSys.

 

« Besoin de milliers de rôles non techniques »

Afin d’aider les demandeurs d’emploi en blockchain à démarrer, l'équipe de ConsenSys a compilé une « liste de contrôle des connaissances pratiques », des liens vers des informations utiles liées à la blockchain, des « centres d'apprentissage » et d'autres ressources pertinentes.

Selon les développeurs de ConsenSys : il n'y a pas que la cryptographie et les systèmes distribués, il y a un besoin pour des milliers de rôles non techniques allant des publicitaires aux créateurs de contenu, aux gestionnaires de communauté et aux postes administratifs.

Cependant, la majorité des emplois liés à la blockchain nécessitent des développeurs qualifiés et le besoin d'architectes de logiciels expérimentés « continue d'être le domaine le plus sollicité », a confirmé le rapport ConsenSys.

 

LinkedIn : Une augmentation de 33x de la demande

Les développeurs de blockchains arrivent en tête de la liste mondiale pour les postes à pourvoir avec la plus forte croissance globale, indique le U.S. Emerging Jobs Report 2018 de LinkedIn. Celui-ci révèle que la demande d'architectes logiciels liés à la blockchain a « augmenté de 33 fois par rapport à l'année précédente ».

Comme indiqué dans le rapport d’étude de marché de LinkedIn, les entreprises de technologie financière et d’autres organisations à la recherche de développeurs blockchain « vont des petites équipes à distance aux startups financées par des investisseurs en passant par les leaders et les géants de la technologie ».

Des sociétés multinationales de services informatiques et professionnels établies, telles qu’Ernst & Young, Deloitte, Oracle, IBM et Microsoft, élargissent toutes leurs équipes de développement respectives axées sur la blockchain.

 

Les développeurs blockchains seraient rémunérés jusqu'à 175 000 $ par an

Comme indiqué dans le blog de ConsenSys, « les salaires annoncés des développeurs blockchain - en utilisant les données agrégées de CNBC, Janco Associates et Burning Glass - varient entre 125 000 et 175 000 $ ».

Dans le même temps, les données d'AngelList - le LinkedIn de la startup - montrent que les salaires pour les emplois technologiques dans l'industrie de la blockchain « l'emportent sur les rôles équivalents dans les organisations qui travaillent sans blockchains, ce qui souligne la forte demande de connaissances pratiques en matière de blockchains ». De plus, les rôles non techniques dans le secteur de la blockchain « surpassent également les rôles similaires dans les entreprises non-blockchain », montrent les données du marché.

 

Le marché de l'emploi lié à la blockchain ne s'est jamais aussi bien porté. Le nombre d'entreprises s'intéressant à la blockchain pour ses activités grandit de jour en jour, de même pour certaines institutions publiques. Vous avez toutes vos chances de trouver un emploi lié au secteur de la blockchain et potentiellement mieux payé que dans le marché de l'emploi plus « classique » !

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments