Partager cet article :

 

Un rapport de Bitpanda élaboré en partenariat avec GlobalWebIndex donne de nouveaux chiffres sur les usages des actifs numériques en Europe. Il montre notamment que les femmes sont de plus en plus présentes sur les marchés des cryptos.

 

Les femmes s’intéressent aux cryptos

L’enquête a été conduite dans 17 pays d’Europe, elle essaie de dégager de grandes tendances pour les utilisateurs de crypto-monnaies européens, qui sont souvent sous-représentés au profit de leurs homologues américains. Elle précise tout d’abord les données liées au genre. Le domaine des crypto-monnaies et de la FinTech en général est considéré comme plutôt masculin : à l’origine, on estimait que plus de 90 % des investisseurs en cryptos étaient des hommes. Mais les femmes parviennent de plus en plus à intégrer ce domaine, comme l’indique l’enquête. Elles représenteraient maintenant 22 % des effectifs, contre 78 % pour les hommes.

Les femmes possédant des cryptos ont tendance à avoir des revenus conséquents. Elles ont ainsi 30 % de chance de figurer parmi les 10 % de la population avec le salaire le plus élevé. Les hommes détenteurs de cryptos n’ont que 16 % de chance de figurer dans cette catégorie.

 

Une diversité plus marquée

Comme l’indique le rapport, le stéréotype du détenteur de cryptos – un homme jeune, très éduqué, qui travaille dans un hub financier d’Europe – tend à se dissiper face à la réalité. 40 % des détenteurs de cryptos dépassent en effet les 35 ans, et la majorité (54 %) ne possède pas de diplôme universitaire. Sans surprise, la caractéristique qui rapproche les détenteurs de cryptodevises est un certain goût du risque, ainsi qu’un intérêt pour les nouvelles technologies.

Le rapport indique également que le pourcentage de personnes possédant des actifs virtuels grimpe globalement : 4 % de tous les utilisateurs d’Internet en auraient en leur possession. Du côté de la répartition géographique, certains pays sont plus adeptes de crypto-monnaies. La Suisse, qui est historiquement très favorable à ces nouvelles technologies, a le plus de détenteurs de crypto-monnaies (7 % de tous les utilisateurs d’Internet). C’est aussi le cas de l’Australie. Ce chiffre tombe à 4 % au Royaume-Uni, bien que Londres ait la plus forte concentration de détenteurs de cryptos en Europe. En France, seuls 3 % des utilisateurs d’Internet possèdent des cryptodevises.

 

Ce qui ressort également de ce rapport, c’est une confiance élevée dans la blockchain et l’économie qui est développée grâce à elle : « Les détenteurs de crypto-monnaie expriment une confiance et un optimisme à propos de leurs finances et de l’économie mondiale, ils montrent une tendance à l’émancipation financière personnelle. »

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar