À peine sorti d’une crise financière qui a bien failli le paralyser, le Portugal s’est imposé ces dernières années comme une terre d’accueil pour les entreprises blockchain et le secteur des cryptos.

 

La croissance inespérée du Portugal

À l’inverse d’une France qui se rêve en « crypto-nation » mais qui peine encore parfois à prendre en compte le secteur, il faut bien reconnaître que le Portugal a connu des avancées majeures en la matière. Le pays revenait pourtant de loin. Très fortement touché par la crise financière de 2008, il avait encore subi une procédure de déficit excessif par la Commission européenne en 2016. Mais le pays a été porté par une croissance qui s’est accélérée ces dernières années, grâce notamment à des décisions qui s’éloignent de la politique d’austérité habituelle. En 2019, le Portugal n’avait ainsi presque plus de déficit, et affichait une des meilleures croissances de la zone euro.

 

Les cryptos et la Tech favorisées au Portugal

Le pays a souhaité accueillir les entreprises de la Tech depuis plusieurs années, grâce à des taux d’imposition avantageux. Et cela fonctionne : on surnomme maintenant le pays « la Silicon Valley d’Europe ». Cela s’est également répercuté sur le secteur des cryptos. En août 2019, le gouvernement portugais avait exempté de TVA les transactions cryptos. Plus intéressant encore pour les investisseurs, les bénéfices engrangés grâce aux cryptos ne sont pas imposables, une décision qui va également à l’encontre de la majorité des politiques menées en Europe et ailleurs.

👉 Découvrez notre article sur la fiscalité crypto en France

 

Tout cela est favorisé par les conditions d’accès au statut de résident. Le pays considère ainsi que toute personne passant plus de 183 jours consécutifs dans le pays sur douze mois est un résident du Portugal. Parmi les entreprises d’ampleur basées sur place, on peut citer Utrust, qui propose des transferts crypto-FIAT aux utilisateurs et commerçants. Ainsi que AppCoins, qui souhaite proposer une place de marché décentralisée pour des applications mobiles.

 

Le Portugal a donc choisi une politique ambitieuse, avec des choix radicaux destinés à attirer à la fois les grandes fortunes et les entreprises modernes. Il sera intéressant de voir quel sera le paysage crypto en Europe dans les dix prochaines années, et si le pays est parvenu à consolider son statut.

👉 Pour en savoir plus, lisez notre guide sur la fiscalité des crypto-actifs dans le monde

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments