La plateforme Coinbase a récemment déposé un brevet pour un nouvel outil de mise en conformité. Il est destiné à déceler les comptes Coinbase frauduleux pour les signaler aux autorités. À l’échelle globale, de plus en plus d’exchanges choisissent de muscler leurs procédures de sécurité face aux nouvelles mesures de régulation.

 

Coinbase part à la chasse aux comptes frauduleux

Comme l’explique CoinDesk, qui rapporte la nouvelle, l’exchange n’a pas particulièrement communiqué sur ce nouvel outil. C’est un brevet déposé au Bureau américain des brevets et des marques de commerce qui a révélé cette nouvelle fonctionnalité. L’outil vise à surveiller les procédures « KYC », qui sont censées identifier les utilisateurs lors de la création d’un compte Coinbase et de transferts de cryptos.

Il permet d’analyser automatiquement les données liées au compte, comme l’âge, le volume de transaction, la localisation de la personne ainsi que les sommes contenues dans le compte Coinbase. Cela permet d’évaluer « le niveau de diligence raisonnable qui a été effectué sur le compte ». L’exchange peut ensuite déterminer quels sont les « bons » comptes et les « mauvais ». Le système se base également sur l’historique des vérifications précédentes afin de faire son choix.

Les « mauvais » comptes sont automatiquement bloqués, et les détails sur le compte et la transaction sont envoyés aux autorités concernées, si le montant de l’échange dépasse 2 000 dollars. Le système est intelligent : c’est-à-dire qu’il met constamment à jour sa base de données à mesure qu’il passe en revue les comptes.

 

Coinbase, le bon élève des régulateurs

Coinbase est connu pour se soumettre avec un certain enthousiasme aux demandes des régulateurs. Ses procédures KYC sont déjà assez strictes. Il avait obtenu une licence « e-money » au Royaume-Uni, et plus récemment en Irlande. Le développement de ce nouvel outil arrive en tout cas alors que les mesures élaborées par le GAFI vont entrer en vigueur dans moins d’un an. Elles forceront les exchanges à conserver des données très précises sur les transactions qui passent par leurs services. En amont de ces nouvelles règles, plusieurs exchanges ont revu leur copie, notamment en se débarrassant de certains altcoins anonymes.

Coinbase profite en tout cas d’une bonne réputation. Il avait été classé premier des exchanges les plus fiables dans le classement CryptoCompare paru en juin et avait obtenu la troisième place dans une mise à jour parue la semaine dernière. Pour l’instant, l’exchange n’a cependant pas confirmé quand et s’il utiliserait ce nouvel outil de détection des fraudes.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments