Le site CryptoCompare, qui publie un classement des exchanges cryptos en fonction de leur fiabilité, a mis à jour sa liste. Binance a notamment chuté en dehors du top 10, comme l’indique le rapport complet paru hier.

 

Classement des exchanges fiables

Comme le rappelle CryptoCompare, ce classement a été créé en juin, au moment où les accusations de wash trading et de manipulation des volumes s’accumulaient pour les exchanges. Ils recevaient ainsi une note sur la qualité et la fiabilité de leurs services, qui va de AA jusqu’à F. À l’époque, Coinbase remportait la première place, suivi par Bitstamp et Bitflyer. Binance était lui placé à la huitième place du classement.

 

Mise à jour du classement CryptoCompare

Le rapport indique que le classement a évolué avec le temps. Il inclut les nouveaux exchanges qui se sont lancés depuis juin, et intègre les nouvelles fonctionnalités proposées par les exchanges qui étaient déjà présents. CryptoCompare explique que les raisons qui ont poussé à créer ce classement sont toujours présentes : « Bien que les exchanges d’ampleur se soient améliorés de plusieurs manières, les volumes qui passent par les exchanges moins importants ont en réalité augmenté – ce qui montre la nécessité d’utiliser des indicateurs plus larges et nuancés. »

Ce nouveau classement a attribué la première place à Gemini (AA), suivi par itBit (AA), Coinbase (AA), Kraken (A) et Bitstamp (A). Quant à Binance, le géant occupe maintenant la 12e place du classement. Selon CryptoCompare, cette chute est due à l’attaque que l’exchange a subie en mai dernier. Jusque là, le classement de CryptoCompare ne prenait pas en compte les hacks récents, mais il a maintenant intégré ce facteur dans la catégorie « sécurité ».

 

Quelles évolutions pour les exchanges ?

Le classement de CryptoCompare note également des nouveautés qui sont venues modifier le paysage des cryptos. Un nombre grandissant d’exchanges passe ainsi des certifications de sécurité, afin de prouver leur fiabilité. Lors du dernier classement, 4 % des exchanges disposaient de ce type de certifications, un chiffre qui monte maintenant à 6 %.

CryptoCompare note cependant que les sites web des exchanges laissent souvent à désirer à ce niveau. La sécurité SSL de 10 % d’entre eux a ainsi reçu un score en dessous de A. Et toutes les mesures de sécurité ne se sont pas encore généralisées. CryptoCompare indique ainsi que : « Bien que les hacks de crypto-actifs continuent d’être un fléau pour l’industrie, et malgré la prolifération de services de garde haut de gamme […], seuls 8 % des exchanges utilisent un service de garde pour stocker les actifs de leurs utilisateurs, et seuls 4 % des exchanges offrent une assurance tierce en cas de hack. »

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments