Mise à jour du 04 janvier 2020 à 8h18 : Selon des propos recueillis par le journaliste Gregory Raymond auprès de Boursorama, cette dernière explique que le blocage de Kraken a été causé par une erreur du back-office : Boursorama ne bloque pas les virements vers ces plateformes et le blocage rencontré par ce client n’aurait pas dû arriver. Kraken a été rouvert dès 15h.

Malgré ces affirmations, il est possible que la banque soit revenue sur sa décision suite à la médiatisation des faits. Plusieurs témoignages viennent cependant affirmer que cette décision était volontaire.


 

L'utilisateur de Reddit « gwenvador » a informé la communauté « vosfinances » du forum de discussion que la banque Boursorama avait rejeté deux de ces récents transferts à destination de l'exchange Kraken.

 

Kraken suspecté de fraude ?

Demandant par mail des explications au support de Kraken, l'utilisateur a rapidement obtenu une réponse :

Un certain nombre de clients ont des problèmes avec votre banque, et nous pouvons confirmer que nous n'avons reçu aucune transaction de la part de votre banque pour aucun client depuis plus de 3 semaines. Il semble qu'ils aient bloqué Fidor Bank, veuillez noter que cette décision a été prise par votre banque et qu'elle est hors de notre contrôle.

La banque française aurait donc bloqué depuis plusieurs semaines déjà l'intégralité des virements à destination de la banque allemande Fidor Bank, qui s'occupe de la gestion des comptes de Kraken.

Un autre utilisateur de Reddit, « rid3r45 », aurait également rencontré un souci similaire et aurait pris l'initiative de contacter Boursorama pour obtenir les raisons de ce rejet :

Même problème me concernant. Après avoir contacté le service client de Boursorama ce matin, il s’avère qu'une note interne chez eux vient d'être émise et que les virements vers Kraken soient bloqué pour tous leurs clients pour « suspicion de fraude ».

 

Mauvaise pub pour les banques

D'après un article publié par Le Parisien, la Société Générale aurait fait fermer tous les comptes professionnels et personnels d'une utilisatrice de Twitter qui se serait plainte de la mauvaise qualité de service de la banque. Triste nouvelle pour la Société Générale qui a provoqué par sa décision un effet Streisand.

L’effet Streisand est un phénomène psychologique et médiatique, selon lequel chercher à faire interdire ou censurer une information ou toute autre chose contribue à lui donner davantage de publicité.

La banque française s'offre donc une très mauvaise publicité et notamment auprès de la communauté crypto internationale. Le compte Twitter « Bitcoin », suivi par presque 1 million de personnes, a relayé l'information, provoquant de vives et nombreuses réactions. Décidément, certaines banques ne redorent pas leurs images et attisent les foudres au-delà même des frontières françaises. Rappelons que la Société Générale est également actionnaire de la totalité du capital de Boursorama.

Si vous êtes client chez ces deux banques ainsi qu'utilisateur de Kraken, vous serez donc dans l'obligation, pour le moment, de changer de canal pour l'achat de vos cryptomonnaies.

 

Alors que Bitcoin fête aujourd'hui ses 11 années d'existence et qu'il est désormais plutôt connu dans le monde entier, on pourrait penser que cela suffise pour que les banques ne rentrent plus en guerre contre, mais il n'en est rien.

Ce n'est malheureusement pas un cas isolé, loin de là. Le mois dernier, la banque danoise Nordea Bank a obtenu le droit par un tribunal d’empêcher ses employés d’investir dans du Bitcoin (BTC) et d’autres cryptomonnaies. La banque peut également émettre des directives sur la propriété et l’échange de cryptomonnaies, même en dehors du temps de travail.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
René

Ces grosses nazes de banques vont finir par le payer très cher un jour ou l'autre. Pour moi ce sont toutes les mêmes. Société Générale, Crédit Agricole, Banque Postale et j'en passe... C'est absolument inadmissible et scandaleux qu'elles se permettent de prendre les décisions pour nous. C'est notre argent, et nous faisons ce que nous voulons avec. Ce n'est pas à elles de décider si tel ou tel virement doit être fait ou non sous couvert d'excuses bidons (blanchiment d'argent, fraude ou terrorisme). De toute façon, cela est déjà en train de se retourner contre elles. D'ici 10 ans, les… Read more »

Michel

Je confirme l'information ayant moi-même été "victime" du non transfert, j'ai d'abord été virulent auprès de kraken du fait que sur les virements étaient indiqués des codes de transfert (que je pourrai toujours vous fournir par mp si besoin) -J'ai dans un premier temps, je l'avoue, pensé que kraken était une arnaque) . Les virements me sont donc retournés deux jours plus tard. Après un moment, j'ai contacté boursorama et il a fallu que je rappelle 3 fois avant d'avoir enfin un interlocuteur me disant qu'effectivement les virements vers kraken n'étaient plus réalisés (alors que j'en avait déjà fait une… Read more »

Soudieux

Même problème pour moi chez Boursorama