Partager cet article :

La Blockchain Association a annoncé le lancement d’un groupe de travail dirigé par deux cadres de Ripple et Coinbase, afin de promouvoir l’intégrité des marchés de crypto-monnaies.

 

Nouveau groupe de travail de la Blockchain Association

Pour rappel, la Blockchain Association est un groupement d’entreprises américaines liées à la blockchain. Se décrivant comme « la voix unie de l’industrie des crypto-monnaies et de la blockchain », elle a pour but d’améliorer l’environnement politique public afin que les réseaux blockchain se propagent et se développent aux États-Unis.

Ce nouveau groupe de travail s’inscrit donc dans la droite lignée des ambitions de l’association. Le « Market Integrity Working Group » sera dirigé par Breanne Madigan, la responsable des marchés institutionnels chez Ripple, ainsi que Rachel Nelson, première directrice responsable des questions réglementaires à Coinbase. Ce n’est pas une surprise que ces deux entreprises portent le projet : elles ont en effet plusieurs fois appelé de leurs vœux des cadres réglementaires plus clairs pour les États-Unis. Elles représentent ainsi une catégorie très « institutions-friendly » des entreprises cryptos.

👉 Découvrez notre fiche sur le projet Ripple

 

Promouvoir l’intégrité des marchés crypto

Comme le rappelle le communiqué, le manque d’intégrité des marchés cryptos, qui présentent des chiffres parfois falsifiés, est un frein majeur à l’adoption des crypto-actifs par le grand public et les institutions. La Blockchain Association suggère donc d’étendre les fonctions du Commodity Futures Trading Commission’s (CFTC), qui régule les bourses de commerce aux États-Unis, afin d’inclure la régulation et la surveillance des marchés crypto.

Cela permettrait notamment de simplifier la procédure de lancement pour les exchanges, comme l’explique le communiqué : « les exchanges crypto doivent naviguer un labyrinthe de cadres légaux qui changent d’un état à l’autre, afin de pouvoir opérer aux États-Unis. [Cela] crée des barrières pour le lancement de nouveaux exchanges ».

👉 Quels sont les meilleurs exchanges ? Réponse dans notre guide.

 

Cette initiative devrait être bienvenue au sein de la communauté crypto « institutionnelle », car elle pourrait permettre d’apporter de la légitimité à un secteur qui en manque encore. Peut-être moins pour les projets cryptos plus singuliers, ou ceux qui souhaitent se défaire de toute tentative de régulation… Mais pour les membres de la Blockchain Association, qui incluent Circle, Coinlist, eToro ou Kraken, c’est certainement un pas en avant.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar