Le service de conservation de crypto-actifs a publié une note aujourd’hui, qui incite les utilisateurs à déplacer leurs Bitcoins SV (BSV) ou carrément à les échanger contre du Bitcoin (BTC). La faute à un hard fork à venir pour l’altcoin, qui ne lui permettra pas de rester compatible.

 

BitGo demande aux utilisateurs de transférer leur Bitcoin SV

C’est dans un article de blog intitulé « dépréciation du BSV » que BitGo a mis en garde ses utilisateurs. Le hard fork du Bitcoin SV, qui aura lieu en février 2020 devrait créer des problèmes de compatibilité avec les services de conservation de crypto-monnaies proposés par BitGo. Les wallets BitGo utilisent des adresses multi-signatures qui font usage du protocole P2SH (Pay-to-scrypt-hash). Mais le nouveau consensus du BSV « rendra invalides les données de sortie P2SH ». Dans les faits, cela veut dire que les portefeuilles BSV de BitGo ne pourront tout simplement plus recevoir de fonds.

À la date du hard fork, les utilisateurs qui auront encore des fonds dans leurs wallets pourront continuer de les envoyer. Mais ils ne pourront plus en réceptionner. Afin de régler ce problème, BitGo propose deux options aux utilisateurs : changer leurs BSV pour du BTC, ou simplement transférer leurs fonds dans un wallet BSV externe.

 

Hard fork à venir pour le Bitcoin SV

Pour rappel, les initiales du Bitcoin SV correspondent à « Satoshi’s Vision ». Son très controversé créateur Craig Wright entend ainsi proposer une version épurée du Bitcoin, telle qu’elle existait à l’origine. C’est pourquoi ce hard fork s’appelle « Genesis ». Afin de l’implémenter, un testnet a été mis en place. Une version beta stable devrait être lancée au début du mois de janvier 2020, avant le hard fork à proprement parler.

Le prix du Bitcoin SV affiche cependant une petite forme en cette fin d’année, tout comme les autres altcoins. Après avoir frôlé les 140 dollars en novembre dernier, il est redescendu jusqu’à 80 dollars au matin du 18 décembre.

De son côté, après avoir défrayé la chronique cet été et multiplié les déclarations fracassantes, Craig Wright continue d’affirmer qu’il est le créateur du BTC, et que Satoshi Nakamoto aurait plagié ses travaux. Pour autant, il semble moins communiquer ces derniers mois. La faute sans doute à l’affaire judiciaire Kleiman : on apprenait ainsi en novembre qu’il n’était pas parvenu à financer l’accord de règlement prévu. Le prix du Bitcoin SV, qui a connu une forte volatilité liée aux frasques de son créateur, pourrait donc en pâtir.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments