En réponse à l’arrestation d’Assange, les archives de WikiLeaks ont été placées sur la blockchain de Bitcoin Cash

 

wikileaks place ses archives dans la blockchain bitcoin cash

 

Chris Troutner, développeur de Bitcoin Cash, a placé de nombreux documents WikiLeaks dans le système de fichiers distribué IPFS et dans la blockchain de Bitcoin Cash. Ceci a été rapporté par Bitcoin.com.

Il l’avait annoncé sur l’analogue blockchain de Twitter memo.cash qui utilise la blockchain Bitcoin Cash :


Par ce, Troutner a voulu soutenir le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, récemment arrêté à l’ambassade de l’Équateur à Londres. D’après lui, sa décision de conserver les documents du portail est liée au désir de perpétuer la vérité et de ne pas permettre de cacher des informations importantes aux gens.

Il a ainsi chargé plus de 30 Go de fichiers WikiLeaks sur l’IPFS et la blockchain Bitcoin Cash, y compris des informations secrètes du FBI, des documents du département américain de la Défense, ainsi que des fichiers liés au conflit en Afghanistan et en Irak. Ainsi, tant que IPFS et Bitcoin Cash existent, tout le monde pourra avoir accès aux documents.

Troutner a également publié des instructions détaillées pour obtenir les fichiers à partir de IPFS et tout le monde peut facilement les télécharger à partir de Wikileaks.cash.

Notons que, dans le cadre du «blocus bancaire» qui, d’après Assange, a été lancé contre WikiLeaks par les autorités américaines, l’organisation avait trouvé une autre source de revenus grâce aux dons en crypto-monnaie. Après son arrestation, WikiLeaks a déjà reçu environ 8,3 BTC (environ 42 825 dollars).

Cependant, en printemps dernier, l’échange de crypto-monnaies Coinbase avait fermé sans prévenir le compte Wikileaks Shop pour violation des conditions d’utilisation du service. Wikileaks avait alors appelé au boycott de l’échange, déclarant que la plate-forme avait violé les principes fondamentaux de la blockchain.

Rappelons qu’en octobre 2017, lorsque le prix des crypto-monnaies avait considérablement augmenté, Assange avait déclaré que les dons en Bitcoins ont augmenté les revenus de Wikileaks de 50 000%.

Nicolas

Nicolas fait partie de l’équipe des rédacteurs de Cryptoast. Il passe le plus clair de son temps à faire de la veille sur les nouvelles technologies et les cryptomonnaies et il se fera un plaisir de vous faire découvrir ses trouvailles dans des articles sympathiques !

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataEnvoyer un mail


Poster un Commentaire

avatar