Wirecard UK file à l'anglaise et laisse Crypto.com sur le carreau

Le scoop du mois dans le domaine de la Fintech, c'est que la célèbre société Wirecard, établie dans plus de 65 pays, et dont le chiffre d'affaires se compte en milliards, a récemment annoncé qu'il y avait un trou de 2 milliards de dollars dans ses comptes.

Wirecard UK file à l'anglaise et laisse Crypto.com sur le carreau

Les 2 milliards disparus étaient censés se trouver dans une banque des Philippines. Or, il s'avère après enquête que ces sommes n'auraient jamais existé. En effet, la Banque centrale de Manille affirme n'avoir jamais vu la couleur de cet argent.

Évidemment, la nouvelle n'a pas fait plaisir, ni au gouvernement Allemand, ni aux investisseurs. La société a déclaré avoir fait faillite, et les investisseurs la fuient peu importe le prix de ses actions sur le marché. Ces dernières sont passées d'environ 100 euros il y a une dizaine de jours, à un euro et vingt centimes aujourd'hui.

Cela étant dit, Wirecard n'a pas grand-chose à voir avec la crypto. L'incompétence de ses dirigeants, et potentiellement, la fraude qui a pu avoir lieu, n'impactent en aucun cas le marché des cryptomonnaies en général. Il s'agit d'une société qui a toujours été suspecte aux yeux de certains, et déjà en 2015 et 2019, des articles de presse indiquaient que certaines choses ne tournaient pas rond chez Wirecard.

Là où le bât blesse dans le monde de la crypto-monnaie, c'est que Crypto.com, actuellement le plus gros fournisseur de "cartes crypto" sur le marché, était approvisionné en cartes bancaires par Wirecard. En effet, il est malheureusement assez difficile de trouver des sociétés des milieux financiers traditionnels acceptant d'avoir un lien quelconque avec le monde de la cryptomonnaie.

Wirecard était donc la seule véritable solution disponible pour Crypto.com en ce qui concerne ses clients européens, et cette option a désormais disparu. En conséquence, les cartes Crypto.com deviendront inutilisables en Europe dès aujourd'hui. La société Crypto.com n'a pas manqué de rappeler que les fonds de ses clients sont en sécurité. La faillite de Wirecard n'impactera donc pas les services proposés sur le long terme.

C'est Grégory Raymond, journaliste chez Capital, qui a tweeté le premier sur le sujet :

Avec la réputation actuelle de Crypto.com, nul doute qu'ils n'auront aucun mal  à trouver un autre partenaire commercial pour remplacer Wirecard.

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast

Les articles les plus lus

Les utilisateurs de Twitter devront-ils bientôt acheter du DOGE pour tweeter ?

Les utilisateurs de Twitter devront-ils bientôt acheter du DOGE pour tweeter ?

Le taux du livret A passera à 3% en février 2023 – Plus rentable que les cryptomonnaies ?

Le taux du livret A passera à 3% en février 2023 – Plus rentable que les cryptomonnaies ?

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le Conseil européen adopte la réglementation MiCA – L'entrée en application est prévue en 2024

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Le « burn » de LUNC par Binance n’aura pas suffi à sauver Terra Classic

Achetez sur Binance

-10% de réduction sur les frais, avec le
code SVULQ98B 🔥 Et aussi -10% sur
Binance Futures avec le code cryptoast