Partager cet article :

 

L’entreprise de messagerie instantanée WhatsApp, dont la société mère est Facebook, aurait décidé de lancer un service de paiements en Indonésie. Cette initiative s’inscrit dans la stratégie globale de Mark Zuckerberg, qui souhaite proposer des outils de paiements dans de nouveaux territoires.

 

Un petit frère pour Libra

Libra se heurte à des régulateurs très méfiants depuis quelques mois, au point que Facebook a indiqué que le stablecoin pourrait ne jamais voir le jour… WhatsApp, qui a été acheté par le réseau social en 2014, pourrait bien cependant avoir une meilleure chance de proposer un service de paiements pour ses utilisateurs. L’information a été dévoilée par une source proche du projet, qui a été interrogée par Reuters dans un article paru le 20 août.

 

A quoi ressemblera le service de paiements de WhatsApp ?

WhatsApp serait actuellement en pourparlers avec des entreprises de paiement digital implantées en Indonésie. C’est sur ces dernières qu’il s’appuiera pour lancer son service. Il permettra à ses utilisateurs d’échanger des fonds localement, grâce à des portefeuilles (wallets). WhatsApp avait déjà prévu de lancer un service similaire en Inde, mais l’entreprise se heurte pour l’instant aux régulations sur les données personnelles qui sont en vigueur dans le pays.

Le système de paiement proposé en Indonésie prendrait la forme d’une plateforme prenant en charge les portefeuilles locaux existant déjà. Elle ne pourrait pour l’instant pas proposer directement des paiements en pair à pair (P2P) comme c’est le cas en Inde. Cela est dû aux régulations indonésiennes, qui sont particulièrement strictes. Si ce projet est couronné de succès, cela permettrait à l’entreprise de proposer un nouveau modèle pour contourner les législations liées aux wallets, qui sont parfois difficiles à suivre pour les entreprises étrangères. Les accords avec les firmes de paiements devraient quant à eux être finalisés sous peu et donner plus de détails sur la forme que prendra ce nouveau service de WhatsApp.

 

L’Indonésie : leader des e-paiements

Le choix de l’Indonésie n’est en tout cas pas anodin. Il s’agit de l’économie la plus importante de l’Asie du Sud-Est. Elle devrait voir ses revenus liés au e-commerce tripler pour atteindre 100 milliards de dollars en 2025. WhatsApp y est également particulièrement implanté : l’application de messagerie compte 100 millions d’utilisateurs locaux. Cela fait en tout cas partie de la stratégie globale de Mark Zuckerberg, qui compte démocratiser les paiements digitaux dans de nouveaux territoires. Si cela fonctionne, on pourrait voir ce service arriver dans les pays occidentaux.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Site de Marine DebelloirMail de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar