Le géant chinois de la technologie Tencent Holdings Limited prévoit de se pencher davantage sur les monnaies numériques dans le cadre de ses projets liés à la technologie de la blockchain.

 

Se diversifier pour mieux se protéger

Le 23 décembre, le média chinois iFeng a rapporté qu'un avis en interne avait été émis au personnel pour annoncer la création d'un groupe de recherche. Celui-ci sera chargé de faire progresser l'entreprise dans l'industrie du paiement numérique en utilisant la technologie de la blockchain.

Tencent est l'opérateur de l'application de médias sociaux WeChat et également de son extension pour le paiement mobile, WeChat Pay. Avec son principal concurrent AliPay, possédé par Alibaba Group, l'arrivée d'une monnaie numérique de Banque centrale en Chine pourrait faire de l'ombre à leurs activités.

Les applications de paiement WeChat Pay et AliPay représentent à elles deux près de la moitié des activités de paiement mobile en Chine, un service utilisé par plus de 580 millions de personnes. En raison de leurs positions stratégiques sur ce marché, la Banque centrale de Chine a déjà affirmé que les deux entreprises seront parmi les premières à recevoir et à proposer la monnaie numérique nationale.

Matthew Graham, CEO de Sino Global Capital, une société de conseil basée à Pékin et spécialisée dans la technologie de la blockchain, a déclaré à Decrypt que cela pourrait être une aubaine pour Tencent, mais seulement sur le court terme. En effet, sur le plus long terme, la monnaie numérique de banque centrale chinoise pourrait constituer une menace pour WeChat Pay et AliPay :

Selon nous, les solutions de paiement numérique existantes telles que WeChat Pay et AliPay de Tencent coexisteront avec le DCEP dans un avenir proche. Cela dit, nous serions quelque peu inquiets si nous étions Alibaba ou Tencent. Bien que le DCEP aura sans aucun doute des aspects bénéfiques pour ces géants du commerce électronique, il serait fou de ne pas considérer le DCEP comme une menace concurrentielle potentielle pour leurs activités de paiement immensément importantes.

 

Déjà un pied dans la blockchain

Tencent est déjà à l'origine de plusieurs projets blockchain qui sont aujourd'hui utilisés massivement. La municipalité de Shenzhen utilise désormais un système de facturation pour les impôts locaux développé par Tencent et basé sur la blockchain.

Depuis son instauration auprès de 7 600 entreprises, ce sont 10 millions de factures qui ont été émises avec ce système. La valeur globale y ayant transité est de l'ordre de 1 milliard de dollars.

Pour le moment, le service n'est pas encore disponible pour les habitants et est réservé aux professionnels notamment pour les services financiers locaux, les assurances, l'hôtellerie, la restauration et le commerce de détail. Son extension pour tous les paiements d'impôts locaux pourrait être la preuve de l'utilité d'un tel service.

 

Tencent, mais également Alibaba sont conscient que l'arrivée sur les marchés d'une telle monnaie numérique nationale pourrait être sur le long terme un réel problème pour le maintien de leurs activités. Les deux entreprises prennent donc les devants en investissant d'ores et déjà dans des projets blockchain et des solutions pour que leurs applications de paiement puissent intégrer la monnaie numérique chinoise.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments