Partager cet article :

 

SpaceChain, une startup blockchain a envoyé avec succès le 5 décembre un wallet en direction de la Station spatiale internationale (ISS). Pour ce faire, le wallet en question a été disposé au sein de la cargaison d'une fusée Falcon 9 de SpaceX dans le cadre du programme de service de réapprovisionnement commercial de l'ISS CRS-19.

 

Développer la « Nouvelle Économie Spatiale »

Ce n'est pas la première fois que la blockchain se paie le luxe de se rendre dans l'espace. L'année dernière, SpaceChain a procédé à l'envoi dans l'espace de deux wallets, initiant ainsi la création d'un réseau orbital décentralisé. Toutefois, avec ce troisième lancement dans l'espace et le premier vers l'ISS, Spacechain souhaite tester une série d'applications et a en outre précisé :

Ce sera spécifiquement pour Bitcoin, mais nous prévoyons d'étendre cela à d'autres blockchains dans un avenir proche dans le cadre de notre roadmap qui verra plusieurs nouveaux lancements au cours des 18 prochains mois. La technologie testée sur l'ISS sera applicable aux exchanges, aux wallets et aux services de garde qui bénéficient d'une sécurité supplémentaire à leur processus de validation des transactions, et nous travaillons déjà avec certains de ces intervenants pour mettre en œuvre ces cas d'utilisation.

SpaceChain ne se contentera pas de seulement de créer des cas d'usages pour les exchanges et les services de garde. Zee Zheng, cofondateur et CEO de l'entreprise, a en effet précisé que ce troisième lancement est une étape importante non seulement pour SpaceChain, mais aussi pour le développement de la « Nouvelle Économie Spatiale » :

L'intégration des technologies de l'espace et de la blockchain a révélé de nouvelles possibilités et opportunités et nous sommes très enthousiastes à l'idée de travailler en étroite collaboration avec les fournisseurs de services financiers et les développeurs fintech, les fournisseurs de services IoT, les instituts de recherche et les agences spatiales au cours des prochains mois pour accélérer encore les progrès dans l'écosystème.

Spacechain wallet

Voici à quoi ressemble le nœud actuellement présent à bord de l'ISS 

 

Une utilité apparemment toute trouvée

La technologie sera installée sur la plateforme commerciale de l'ISS fournie par la société spatiale Nanoracks. L'initiative vise à démontrer la réception, l'autorisation et la retransmission de transactions basées sur une blockchain, créant ainsi des transactions multisignatures.

Ce nouveau wallet fonctionnera indépendamment des lancements précédents de SpaceChain. Une communication avec les nœuds précédents ne sera donc pas établie et toutes les communications passeront par l'alimentation de l'ISS pour atteindre la Terre et deux nouveaux nœuds nouvellement déployés. Par conséquent, la connexion de l'appareil sera plus lente et quelques heures seront nécessaires à la réalisation d'une seule transaction, au lieu de quelques minutes. Sur ce point, Zen Zheng a ajouté :

Nous voyons tant d'exchanges se faire pirater. Et en deux minutes, les fonds, des millions de dollars, sont transférés. En utilisant ce canal, nous pouvons non seulement sécuriser les transactions, mais nous avons aussi la possibilité d'intercepter les activités suspectes.

L'entreprise a affirmé que le système à multisignature est structuré de manière à améliorer la sécurité des transactions en exigeant la signature de deux des trois clés privées pour la réalisation de la transaction. Sur les trois signatures, l'une d'entre elles est donc assurée par le nœud fonctionnant dans l'ISS. En cas de problèmes de connectivité, les deux nœuds au sol peuvent être utilisés pour terminer la distribution.

 

Pour le développement commercial de son wallet, SpaceChain a reçu une subvention de 60 000 euros de la part de l'Agence spatiale européenne (ESA) en septembre dernier dans le cadre de son programme Kick-start Activity. Par ce geste, l'ESA encourage SpaceChain à poursuivre le développement de cas d'utilisation de la blockchain pour l'espace. Sachant que pour financer l'ESA, chaque citoyen d'un État membre verse indirectement environ le prix d'un ticket de cinéma par l’intermédiaire de ses impôts annuellement, nous avons tous en quelque sorte financé une infime partie du premier wallet blockchain ayant atteint l'ISS.

 

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar