Les échanges de Bitcoin (BTC) sur la plateforme LocalBitcoins ont connu une très forte hausse ces deux dernières semaines en Corée du Sud. Le volume a grimpé de +80 %, avec plus de 218 millions de wons sud-coréens circulant au total sur le site (près de 165 000 euros au cours actuel).

 

La Corée du Sud s’intéresse à LocalBitcoins

Comme nous vous l’expliquions quelques jours, LocalBitcoins s’était retiré du territoire iranien malgré le volume élevé reçu ces dernières semaines. L’Iran ne semble pas être le seul pays à avoir un engouement soudain pour l’échange en pair à pair (P2P) de BTC. La Corée du Sud affiche aussi un record de transactions selon les informations du site d’analyse CoinDance.

Ce volume élevé peut être dû à plusieurs facteurs. D’une part, le bull market que connaît le Bitcoin en ce moment, et qui pousse les investisseurs à accumuler plus de crypto-monnaies. Mais aussi la fermeture de Coinnest. Ce crypto-exchange coréen d’ampleur avait annoncé la cessation de ses activités en avril. Nul doute que la fermeture de cette place de Bourse a permis à LocalBitcoins de connaître un trafic plus élevé dans les semaines qui ont suivi.

 

Des investissements en altcoins qui suivent la tendance

Au-delà de LocalBitcoins, les Sud-Coréens investissent de plus en plus dans les crypto-monnaies en général. En avril, une analyse du site d’information Arirang Daily News montrait que le pourcentage des personnes possédant des altcoins avait grimpé jusqu’à 7,4 % des adultes interrogés sur l’année 2018. En plus de cela, les sommes investies augmentent elles aussi. Les Sud-Coréens ont ainsi dépensé en moyenne 64 % de plus que l’année précédente lors de leurs investissements. Au total, le montant moyen s’élève à plus de 6 000 dollars par personne, soit l’équivalent de plus de 5 300 euros.

Au-delà des chiffres, c’est une frange de la population plus âgée qui choisit d’investir dans les cryptodevises en Corée du Sud. Le marché de l’investissement attire tout d’abord les personnes ayant plus de cinquante ans, suivies par les 30-40 ans. Ce que cela montre, c’est que le marché sud-coréen commence à connaître une vraie maturité et n’est plus réservé aux 20-30 ans, qui sont particulièrement friands de nouvelles technologies.

 

L’année 2018 avait été particulièrement compliquée pour les exchanges coréens. Le gouvernement avait en effet interdit l’ajout de nouveaux membres pendant le processus de régulation. En janvier 2019, sept des plus grandes plateformes avaient cependant reçu le feu vert des régulateurs. Ce nouvel afflux a probablement participé à la hausse du volume d’échange sur LocalBitcoins.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments