Le groupe Huobi a annoncé son lancement en Turquie le 26 juin 2019. Le troisième plus grand exchange mondial en termes de volume compte se développer rapidement dans un pays déjà très friand de crypto-monnaies.

 

Lancement de Huobi et intégration FIAT

Le groupe Huobi se lance de manière « très dynamique » en Turquie dans les 12 prochains mois. Pour conquérir ce terrain, l’exchange intégrera rapidement la monnaie FIAT du pays (lire turque - TRY) afin de rendre accessible les crypto-monnaies au plus grand nombre. L’exchange ouvrira également des bureaux sur place, afin de profiter de ressources locales. Ils lui permettront de proposer des services personnalisés et de mettre en place un service client.

Le lancement de Huobi en Turquie a été annoncé lors d’une rencontre tenue à Istanbul, qui a rassemblé plusieurs experts de l’économie digitale. Elle a été animée par Livio Weng, le président de Huobi, qui se félicite de ce nouveau développement : « La Turquie est un marché très important et très prometteur pour nous. Nous prévoyons de l’approcher de manière très dynamique afin d’y apporter l’écosystème Huobi. »

 

La Turquie raffole de cryptos

Ce n’est pas pour rien que Huobi a choisi la Turquie. Sa population utilise massivement les cryptodevises, d’après une étude de la firme d’analyses Statistica qui a recensé les utilisateurs cryptos par pays. 1 habitant de Turquie sur 5 utiliserait ou posséderait ces nouveaux actifs financiers. Cela en fait le pays où les crypto-monnaies sont les plus répandues. Selon Weng, cette passion est palpable : « Ce chiffre correspond vraiment à ce que nous avons pu voir au cours de notre séjour. Nous avons été éblouis par ces chiffres et la passion que nous avons pu voir au sein de la communauté de trading turque. »

La cause de cet engouement n’est pas uniquement une passion pour de nouveaux moyens de paiement. La monnaie fiduciaire du pays fait en effet face à une forte inflation depuis plusieurs années, ayant perdu beaucoup de sa valeur face aux autres monnaies fiduciaires. C’est pourquoi les 80 millions d’habitants du pays essaient de trouver des alternatives viables et rapides pour agir en tant que réserve de valeur. Huobi aura en tout cas des adversaires de taille s’il compte ravir le marché turc : l’exchange local BTCTurk est très implanté et domine les échanges Bitcoin BTC/TRY.

 

Huobi ne compte cependant pas s’arrêter en si bon chemin. L’exchange s’exporte dans un nombre toujours croissant de territoires. Il vise notamment la Roumanie, où on l’a vu à l’occasion du Romania Blockchain Summit.

 

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Poster un Commentaire

avatar