Le gouvernement des Îles Vierges Britanniques a annoncé le 16 décembre qu'il ne lancera pas son propre stablecoin national, bien que les médias locaux aient relaté que le développement d'un actif numérique de ce type était en cours en collaboration avec LIFELabs, une startup blockchain connue pour son token LIFE.

 

Le dollar américain ne sera pas remplacé

En effet, la déclaration du gouvernement indique clairement qu'ils ne sont pas en train de développer ou de lancer leur monnaie numérique nationale. De plus, ils ont précisé qu'aucun de leurs partenaires ni aucune autre entité ne le fait en leur nom. L'archipel ne prévoit pas de remplacer le dollar américain par une monnaie numérique.

Dans le communiqué, Arliene T. Penn, directrice des communications du Cabinet du Premier ministre des îles Vierges britanniques, insiste sur le fait que l'idée de développer une monnaie numérique stable avec LIFELabs qui inclue tout un projet pour remplacer le dollar américain n'est rien de plus qu'une incompréhension :

Les îles Vierges britanniques ont adopté le dollar des États-Unis comme monnaie en 1959 et n'ont pris aucun engagement pour le remplacer comme monnaie officielle sous quelque forme que ce soit.

Le gouvernement a tenu à mettre les choses au clair sur le sujet et laisse le choix à ses citoyens d'utiliser ou non les cryptomonnaies s'ils le souhaitent, mais le changement de la monnaie nationale ne semble pas être d'actualité :

Le Gouvernement des îles Vierges britanniques s'est engagé à créer un espace économique qui englobe les technologies modernes et dans lequel les habitants et les entreprises restent libres de choisir eux-mêmes la manière de mener leurs activités en fonction de leurs préférences personnelles. L'adoption de cette technologie par les habitants de notre espace économique peut se faire sans que la monnaie officielle du territoire ne change.

 

Toujours en quête d'innovations

Le gouvernement local souhaite cependant toujours faire en sorte que le territoire demeure une plaque tournante de la technologie numérique, de l'innovation et de l'entrepreneuriat et, à cet égard, il s'est efforcé de créer un environnement accueillant et propice aux entreprises. Le gouvernement tient à s'assurer que l'archipel reste à l'avant-garde des principaux développements dans le domaine de le FinTech.

Une partie de cet effort a été l'accueil réussi d'un symposium numérique par le gouvernement le 3 décembre 2019, le même jour où certaines sources ont annoncé la mise sur pied d'un stablecoin national. C'est à cette occasion que LIFELabs a probablement proposé aux Îles Vierges Britanniques une collaboration :

Le Gouvernement des îles Vierges britanniques a reçu des propositions et des manifestations d'intérêt de la part de nombreuses sociétés internationales qui souhaiteraient faire du territoire leur base d'opérations, ou simplement y commercer et y offrir leurs services. L'une de ces sociétés est LifeLabs.io, qui exerce ses activités dans le domaine des cryptomonnaies.

Le gouvernement reste donc largement favorable à l'innovation et aux technologies émergentes, incluant la blockchain et les cryptomonnaies. Il ne rejette ni les technologies susceptibles d'améliorer les conditions de vie de ses citoyens ni les entreprises qui ont lancé des activités de ce type dans le pays.

 

L'idée première de la mise en place d'un stablecoin national était d'apporter un certain degré de résilience dans le cas où une catastrophe naturelle frappait l'archipel. LIFELabs souhaitait mettre à disposition son wallet LIFEwallet à tous les citoyens pour que les autorités puissent y distribuer des fonds en cas d'urgence.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments