Partager cet article :

Les banques françaises n’ont pas toutes le même rapport aux cryptos. Pour les comparer, l’AssoCryptoFR a établi un classement des banques les plus favorables à ce domaine nouveau, comme le rapporte Capital.

 

Cryptos et banques françaises : des relations encore tendues

Ce n’est une surprise pour personne, les banques françaises ont parfois bien du mal à accepter le secteur des crypto-monnaies. Au-delà de la concurrence évidente entre les deux domaines, c’est la réputation encore mitigée des cryptos qui fait hésiter les banques. Il leur arrive donc de bloquer purement et simplement les virements vers des exchanges pourtant fiables, afin de se prémunir de toute responsabilité légale en cas de problème.

Mais cette méfiance semble obsolète à l’heure où les grands exchanges sont établis depuis de longues années, et où de plus en plus de particuliers se tournent vers les achats de crypto-actifs. Cette levée de boucliers du secteur bancaire avait déjà fait parler dans la sphère crypto en 2019. En avril, une branche du Crédit Agricole de Vendée avait ainsi tout simplement refusé un virement vers Kraken à un de ses clients.

 

Quelles sont les meilleures banques pour les amateurs de cryptos ?

Face à ce type d’incidents, l’AssoCryptoFR, qui souhaite promouvoir l’utilisation des crypto-actifs en France, a décidé d’établir un classement. Selon elle, les banques à éviter lorsqu’on souhaite faire des virements vers des exchanges sont les suivantes : le Crédit Agricole en premier, suivi par le Crédit Mutuel, la Banque Postale, la Caisse d’Épargne, BNP Paribas ainsi que LCI. Du côté des banques « crypto-friendly », on trouve plusieurs établissements en ligne. La gagnante est l’allemande N26, suivie par Société Générale, qui est responsable notamment du Crédit du Nord et de Boursorama. AxaBanque semble également ouverte aux paiements vers les exchanges. Il faut cependant prendre ces informations avec un grain de sel : plusieurs utilisateurs de Boursorama ont ainsi indiqué que la plateforme avait récemment bloqué certains virements vers Kraken. Le mieux est donc de consulter directement sa banque si l’on souhaite effectuer un virement vers un exchange.

Selon l’AssoCryptoFR, cette hostilité des banques est due en partie à une méconnaissance de la part des agents, qui n’ont pas été formés aux crypto-actifs. Il est donc crucial de favoriser l’éducation aux cryptos même à l’intérieur des banques, comme l’a expliqué l’association à Capital : « L’AssoCryptoFR souhaite que le droit des usagers à disposer de leur argent soit respecté : nous recommandons que les banques débloquent les IBANs des plateformes d’échange connues et sûres, puis forment leurs agents afin qu’ils puissent identifier le sujet et faire des choix mesurés ». En attendant, il convient de faire preuve d’une certaine prudence lorsqu’on fait un virement vers un exchange.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataSite de Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

Partager cet article :

6
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Robin BernéLydianDavidIntilia Recent comment authors
plus récents plus anciens
Lydian
Lecteur
Lydian

Je souhaiterais savoir si vous aviez un avis sur bitwala?
Merci d'avance

David
Lecteur
David

Pour le crédit agricole, après avoir signé un papier de décharge, Iban de la plate-forme d'échange (Binance quand même) bloqué au niveau du siège donc national. Les agences régionales ne sont mêmes pas au courant.
Pour la banque laydernier (groupe crédit du Nord) aucun problème après avoir signé un papier de décharge.
Hallucinant de ne pas avoir le droit d'utiliser son argent comme on le souhaite.

Intilia
Lecteur
Intilia

je n'ai pas de soucis, ni avec la SG, ni avec le Credit du Nord.