France : la Banque Publique d’Investissement investit dans une startup crypto

France : la Banque Publique d’Investissement investit dans une startup crypto

 

La startup crypto ACINQ vient de clôturer un tour de financement et a pu profiter du soutien de la Banque Publique d’Investissement française. Cela montre l’intérêt accru du secteur public pour le domaine des cryptodevises.

 

La Banque publique d’Investissement choisit une startup crypto

Comme le rappelle le magazine Les Echos, qui rapporte la nouvelle, cette initiative de la Banque Publique d’Investissement (BPIFrance) est une première dans l’Hexagone. L’organisme rassemble des entreprises du privé et le secteur public pour soutenir des jeunes pousses prometteuses. Jusque là, BPIFrance s’était contentée de fournir des financements sous forme de prêts ou subventions, mais elle n’avait jamais acquis de parts dans une société liée à la blockchain. C’est maintenant chose faite : la startup ACINQ a ainsi pu compter sur son soutien lors de son tour de financement de série A.

L’entreprise avait déjà procédé à un premier tour de financement il y a un an : elle avait ainsi levé 1.4 million d’euros grâce notamment au soutien de Serena Capital. Cette fois, ce sont 7 millions qui ont été levés, dont plus d’un million qui serait sorti de la poche de BPIFrance. Cette somme importante montre le dynamisme nouveau du secteur public, qui s’intéresse de plus en plus au domaine des cryptos. Comme le rappelle les Echos, peut-être que BPIFrance a également voulu rattraper son retard. Sollicitée à l’époque par Ledger, elle n’avait jamais voulu s’associer à la startup de wallet cryptos, et s’en est sûrement mordu les doigts lorsque cette dernière a décollé...

 

Que fait l’entreprise ACINQ ?

ACINQ est une startup crypto qui travaille sur le Lightning Network. Ce réseau permet d’appliquer une seconde couche à la blockchain du Bitcoin (BTC), et ainsi de résoudre ses problèmes de scalabilité. Sur le plan mondial, ACINQ joue dans la même cour que d’autres développeurs du Lightning Network, dont Blockstream et Lightning Labs. Son ambition est de réduire les coûts de transaction du Bitcoin, mais aussi d’améliorer la vitesse du réseau afin qu’il soit utilisable par le plus grand nombre.

Ce tour de financement permettra à ACINQ d’étoffer son équipe : 4 nouvelles recrues viendront s’ajouter aux 6 personnes qui travaillent actuellement sur le projet. ACINQ compte devenir une des entreprises de référence quand il s’agit d’opérer le réseau du Lightning Network. Pour l’instant, la startup ne génère pas de revenus, mais son modèle lui permettra de prendre des commissions sur les transactions opérées, afin de dégager son chiffre d’affaires.

 

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque lundi par mail 👌

Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Cryptoast

Le site qui explique tout de A à Z sur le Bitcoin, la blockchain et les crypto-monnaies. Des actualités et des articles explicatifs pour découvrir et progresser dans ces secteurs !


Les articles les plus lus

ETF Ethereum spot : revirement de situation, une approbation probable de la SEC ?

ETF Ethereum spot : revirement de situation, une approbation probable de la SEC ?

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

La Chine démantèle une banque illégale qui aurait procédé à près de 2 milliards de dollars d’échanges en USDT

Le Venezuela coupe l’électricité aux mineurs de Bitcoin (BTC) – Que s’est-il passé ?

Le Venezuela coupe l’électricité aux mineurs de Bitcoin (BTC) – Que s’est-il passé ?

Selon une étude, Solana et Sui seraient les blockchains les plus rapides, loin devant les infrastructures EVM

Selon une étude, Solana et Sui seraient les blockchains les plus rapides, loin devant les infrastructures EVM