Une étude publiée par Decentral Park Capital s’est penchée sur l’avenir hypothétique des tokens proposés par Telegram. Elle indique que la valeur du réseau TON pourrait atteindre plus de 20 milliards de dollars à moyen terme.

 

Les Grams, des tokens pas comme les autres

Comme l’explique l’étude, la nature de TON est en elle-même différente de celle des autres actifs virtuels. Sa crypto-monnaie s’ajoute en effet à un réseau déjà fonctionnel et particulièrement utilisé : celui du service de messagerie Telegram. Cela le rapproche du Libra de Facebook, mais pas entièrement : « Les Grams peuvent être assimilés à ce que Facebook essaie de lancer avec son projet Libra. La différence clef est que Libra stabilise son token grâce à un ensemble de devises, mais que la valeur des Grams sera partiellement décidée par le marché. » Partiellement seulement, car le réseau TON disposera d’une entité s’approchant d’une Banque centrale (la TON Reserve et la TON Foundation).

 

Quel futur pour la valeur du réseau TON ?

Partant de ce constat, l’étude tente de déterminer quel pourrait être l’avenir du réseau. En premier lieu, elle constate que l’étendue de ses utilisateurs pourrait permettre à Telegram de toucher une population très importante : « S’il est livré comme prévu, avec 250 millions d’utilisateurs actifs (un chiffre qui grimpe) à son point d’entrée, TON pourrait devenir une porte ouverte pour que les crypto-actifs et les applications qui leur sont liées permettent de fournir un accès bancaire aux personnes non bancarisées. Il pourrait également devenir la première plateforme omniprésente d’applications Web 3.0, de manière similaire à ce que l’App Store représente pour le Web 2.0. »

Mais cela ne se fera pas de manière instantanée, comme l’explique l’étude. TON devra en effet construire une réelle interopérabilité. De plus, il est courant pour les blockchains de mettre deux ans ou plus à se stabiliser après la sortie de leur mainnet. Pour ces raisons, l’étude estime que l’apogée du réseau TON n’aura lieu que cinq années après son lancement. « Une fois que les pièces clefs de la plateforme seront en place et que l’économie des tokens se sera stabilisée, nous nous attendons à ce que la valeur du réseau dépasse les 20 milliards de dollars, ce qui fera des Grams un protocole d’actifs situé dans le top 10. »

 

L’étude note cependant plusieurs obstacles qui pourraient venir ternir ce scénario. TON semble d’emblée moins ouvert aux développeurs que ses concurrents, ce qui pourrait freiner son développement. Et les gouvernements des pays où Telegram est prédominant ont déjà communiqué leur opposition au service de messagerie. Ils pourraient donc également mettre des bâtons dans les roues du TON.

 

Newsletter 🍞
Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

A propos de l'auteur : Marine Debelloir

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, je me suis prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qui en découlent. J’aime dénicher les infos les plus croustillantes pour les partager avec vous et aider à démocratiser cet univers passionnant. Mais je ne m’arrête pas là ! J'aime également analyser les projets liés aux cryptos et aux blockchains, qui me fascinent tout autant.
Tous les articles de Marine Debelloir.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments