Partager cet article :

 

 

Une blockchain de test (testnet) d'Ethereum 2.0 Proof-of-Stake (PoS) est maintenant en service. Preston Van Loon, co-fondateur de la société de développement Prysmatic Labs, l'a annoncé dans un post sur Medium le 7 mai dernier.

Ethereum 2.0 est une nouvelle blockchain Ethereum à venir qui présente des améliorations en matière de sécurité, de scalabilité et de décentralisation. Ethereum 2.0 ne serait pas introduit dans le réseau Ethereum actuel au moyen d'un hard fork.
Au lieu de cela, les utilisateurs pourront transférer de la valeur de la chaîne actuelle en Proof-of-Work (PoW) via un smart-contract unidirectionnel.

L'annonce indique également que les fragments constituent un concept de base derrière Ethereum 2.0. Les fragments sont des chaînes individuelles qui gèrent des smart-contracts, des transactions et restent coordonnés par une chaîne-mère connue sous le nom de chaîne phare (beacon chain). Dans la publication, Van Loon explique les avantages de la mise en œuvre du sharding :

« Le fait d'avoir des fragments permet une scalabilité horizontale du système, car les transactions peuvent être traitées en parallèle par rapport à la blockchain Proof-of-Work actuelle d'Ethereum. »

Loon affirme que le testnet est accessible au public et propose un lien vers un site web servant de guide, qui explique comment commencer le staking. La version actuelle du testnet n'inclut pas le support des smart-contracts, n'a qu'un seul client et présente une configuration différente de celle attendue du mainnet d'Ethereum 2.0.

Les principaux développeurs d'Ethereum ont déjà déclaré la semaine dernière que le code pour la première étape de transition vers un algorithme de consensus Proof-of-Stake pourrait être terminé à la fin juin.

Comme l'a signalé Cointelegraph plus tôt cette semaine, le volume de l'Éther sur les applications décentralisées (DApps) a atteint un nouveau record le mois dernier. Néanmoins, le nombre de nouvelles DApps mises en ligne est considérablement faible.

Vous pouvez retrouver les informations sur ce testnet, ainsi qu'un lien vers un Discord et un Github sur le site dédié.


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l'actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdataMail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar