Corée du Nord : les habitants autorisés à posséder des cryptos

Corée du Nord

 

Les habitants de Corée du Nord auraient le droit de posséder des cryptodevises, comme le rapporte une source citée par CryptoNews hier. Le pays s’apprête à accueillir une seconde conférence crypto, qui devrait prendre une ampleur plus importante que la dernière.

 

Les habitants de Corée du Nord ont-ils accès aux cryptos ?

Oui, selon Alejandro Cao de Benes. Il est membre du Korean Friendship Association (KFA), une organisation espagnole qui soutient officiellement le gouvernement nord-coréen. Selon lui, les Nord-Coréens ont le droit de posséder des crypto-actifs. Il y aurait également dans le pays des « développeurs qui créent des wallets cryptos et des applications liées ». Le pays serait aussi en train de travailler sur un projet de plateforme d’échanges de cryptoactifs.

Il faut cependant prendre la déclaration de Cao de Benes avec un grain de sel, car il est fervent défenseur du régime en place. Dans les faits, on ne sait pas dans quelle mesure les actifs numériques sont autorisés sur le territoire.

 

Une conférence crypto à venir

Cao de Benes a également communiqué sur la prochaine conférence crypto qui aura lieu en Corée du Nord. Il s’agira de la seconde édition. La première a eu lieu en avril 2019. Selon des sources gouvernementales, elle aurait rassemblé plus de 100 participants, qui auraient payé 3 300 euros pour pouvoir participer à l’événement. On n’en sait pas beaucoup plus, car comme à l’habitude, les journalistes n’étaient pas autorisés à s’y rendre.

Le site officiel de cette seconde conférence indique qu’elle se tiendra en février 2020. Selon le communiqué, c’est le public qui a demandé ce nouvel événement : « L’intérêt des participants, qui continuent de construire des liens d’amitié et de collaboration avec la République populaire démocratique de Corée, ainsi que […] les contacts avec les plus grands membres du gouvernement et ingénieurs, ont permis d’organiser une seconde conférence avec encore plus de participants et une portée plus grande. »

 

La Corée du Nord mise sur les crypto-monnaies

C’est une confirmation de plus de l’intérêt de la Corée du Nord pour la blockchain et les actifs virtuels. Début août, la puissance avait même été accusée d’utiliser des hackers gouvernementaux qui auraient ciblé des exchanges afin de financer le programme d’armement du pays. Quelques semaines plus tard, le gouvernement avait officiellement nié ces accusations, jugeant qu’elles ne servaient qu’à « ternir l’image de [la] République ». La Corée du Nord a en tous cas de très bonnes raisons de s’intéresser aux cryptos : elles peuvent lui permettre d’éviter les sanctions financières.

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar