CEO de Ripple : 99 % des projets crypto sont voués à disparaître

Brad Garlinghouse CEO de Ripple

 

Le CEO de Ripple Brad Garlinghouse a fait part de son avis sur la nébuleuse des altcoins, dans une interview accordée à Bloomberg hier. Il estime que l’immense majorité des projets crypto sont voués à disparaître.

 

Le CEO de Ripple pessimiste sur les altcoins

Interrogé sur le nombre très important de projets crypto et d’altcoins, Brad Garlinghouse convient que cela peut créer de la confusion. Il explique : « Je pense qu’il y en a trop. Il y a environ 3 000 actifs qui sont échangés quotidiennement. » Cela est selon lui dû à l’enthousiasme qui entoure ce nouveau domaine financier : « A chaque fois qu’un nouveau marché est créé, de nombreuses personnes s’y précipitent et essaient de montrer qu’elles peuvent résoudre un problème ou fournir un produit. »

Mais selon le CEO de Ripple, cet enthousiasme est voué à retomber, et seuls les meilleurs projets perdureront : « 99 % des cryptos retomberont probablement à zéro. Mais il y a quand même ce 1 % qui est, je pense, centré autour de vrais problèmes, de vrais clients, et qui parvient à le faire de manière scalable ».

 

Ripple VS SWIFT

Le CEO de Ripple met évidemment son altcoin dans cette catégorie. Il se montre confiant quant à l’avenir des crypto-monnaies « utiles », expliquant que leur développement devrait se propager dans les années à venir. Interrogé sur la volatilité des crypto-actifs, qui pourraient les empêcher d’être utilisés pour effectuer des transferts d’argent fiables, Garlinghouse explique qu’il s’agit simplement d’un problème de rapidité. « Une transaction en XRP ne prend que quelques secondes », ce qui permet au prix d’être stable entre le moment de l’envoi et de la réception.

Le CEO de Ripple estime ainsi que les paiements SWIFT – qui restent la norme pour les envois transfrontaliers – sont en réalité plus volatils que ceux effectués en XRP. Les paiements avec Ripple auraient ainsi « 1/10e du risque de volatilité d’un paiement SWIFT typique ». Interrogé sur le prix du XRP, qui a été accusé d’être manipulé, Garlinghouse botte en touche : « Je pense que [le développement des cryptos] est un marathon, et que nous ne sommes qu’aux premiers kilomètres. Je ne pense donc pas au prix du XRP ». Il estime par ailleurs que l’écosystème des cryptos est dans une phase « bullish ». Bien qu’ayant multiplié les partenariats récemment, Ripple est cependant à la peine au troisième trimestre 2019 : les ventes de XRP ont ainsi baissé de 73 % par rapport au deuxième trimestre.

 

Source image : Christopher Michel via Flickr (CC BY 2.0)

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar