La firme de conseil Gartner lance un avertissement sur l’obsolescence des blockchains

obsolescence blockchain

 

La société de conseil Gartner a lancé un avertissement concernant l’obsolescence des blockchains dans un communiqué publié le 3 juin 2019. Selon la firme, 90 % des plateformes blockchain construites pour les entreprises devront être remplacées d’ici à 2021. Ces dernières doivent donc se préparer à devoir ajuster leur stratégie technique pour suivre les évolutions rapides de l’univers des crypto-monnaies.

 

Obsolescence non programmée des blockchains

Selon Gartner, c’est la sécurité des blockchains d’entreprise qui est en jeu. Elles ne pourront perdurer de manière fiable que si elles mettent en place des outils pour remplacer leurs systèmes obsolètes. La société explique que ce manque de prévoyance est souvent dû à un excès de confiance : « Beaucoup de directeurs informatiques surestiment les capacités et les bénéfices à court terme de la blockchain en tant que technologie qui les aide à atteindre leurs buts commerciaux. » Cela créerait donc des attentes irréalistes, avec des décideurs qui peuvent être hésitants devant les nombreuses offres des fournisseurs de service.

La blockchain, aussi révolutionnaire soit-elle, nécessite d’être utilisée avec discernement, et pas comme un outil magique qui viendrait se substituer à des systèmes existants. Lorsqu’elle est implémentée en entreprise, elle ajoute ainsi une couche de difficulté selon le communiqué. « Aujourd’hui, le marché des plateformes blockchain est composé d’offres fragmentées qui se chevauchent souvent, ou sont utilisées de manière complémentaire. Cela rend le choix difficile pour ceux qui prennent des décisions au niveau informatique. »

 

Des solutions et des blockchains pas encore normées

Pour apporter plus de certitude au sein des marchés, Gartner estime donc que des normes de régulation devraient petit à petit se dessiner. Chaque initiative étant privée, il est en effet difficile pour l’instant d’appliquer les mêmes standards aux différents projets. Pour autant, la firme estime qu’il n’existera pas d’hégémonie d’une plateforme dans les années à venir. « À cause du manque de consensus de l’industrie en termes de conception de produit, fonctionnalités, conditions d’application et public ciblé, nous ne pensons pas qu’il y aura une plateforme blockchain dominante dans les 5 prochaines années. »

 

Selon les estimations de Gartner, la valeur des entreprises blockchain dépassera 176 milliards de dollars en 2025, puis 3.1 billions de dollars d’ici à 2030. Ce chiffre colossal implique une grande nécessité de préparation pour les entreprises. Elles devront faire face à « une évolution rapide, une obsolescence avancée, un environnement compétitif et mouvant, ainsi que l’échec possible des premières technologies blockchain ». De quoi voir venir le futur avec intérêt !

 

Marine Debelloir

Intriguée par le Bitcoin depuis plusieurs années, Marine s'est prise de passion pour les crypto-monnaies et les technologies novatrices qu'elles créent. Elle aime dénicher les infos les plus croustillantes pour aider à démocratiser ce passionnant univers.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar