Binance prévoit la création d’emplois en Ouganda dans le secteur de la blockchain

 

L’un des plus gros crypto-exchanges du monde, Binance, prévoit d’utiliser son influence dans le secteur de la blockchain pour aider l’Ouganda dans son développement économique.


Binance prévoit de créer des emplois pour la jeunesse ougandaise et d’attirer des investisseurs pour booster l’industrie blockchain du pays.

Le fondateur et responsable de l’exchange, Changpeng Zhao, a annoncé le plan de l’entreprise sur son compte Twitter personnel :

 

💬 @binance fera un partenariat avec @cryptosavannah @AggieKonde @HelenHaiyu pour soutenir la transformation économique de l’Ouganda et l’emploi des jeunes dans le domaine de la blockchain, dans le cadre de la 4ème révolution industrielle. Nous allons créer des milliers d’emplois et attirer des investissements en Ouganda. @cz_binance – 22 avril 2018

 

 

Pour réaliser cela, Binance coopérera avec deux organisations impliquées dans le développement de la région: Made in Africa et Msingi.

À l’heure actuelle, le responsable de l’exchange est en Ouganda, participant activement au développement de la blockchain. Zhao a tenu une réunion ouverte avec Blockchain Uganda Association (BAU) pour une discussion préliminaire sur les possibles coopérations.

 

💬 Binance adapte les accords de partenariat à l’environnement local. Nous voulons comprendre l’environnement ainsi que notre niveau de compréhension du marché.

 

 

Zhao a promis de soutenir et de former les jeunes entrepreneurs intéressés par les innovations rendues possibles par la technologie Blockchain. Il leurs a également recommandé de se concentrer sur le développement de solutions pouvant améliorer la vie des gens, soulignant que «l’argent viendra».

De même, le fondateur de Binance a laissé entendre sur son compte Twitter que cette initiative n’était que le début, et qu’à partir de maintenant, l’exchange augmenterait considérablement son activité en Afrique.

 

💬 “Attendez plus de nouvelles d’Afrique” – @cz_binance – 23 avril 2018

 

💬 “C’est une étape inattendue, @ cz_binance! Mais c’est agréable de voir que le continent africain n’est pas oublié. La blockchain et toutes ses possibilités aideront considérablement les peuples d’Afrique. Excellent travail “, – @cryptobenjamino – a répondu Ben Theobald au message du CEO de Binance.

 

Binance a connu une période de croissance rapide au cours des derniers mois : la capitalisation boursière de la société a atteint 2 milliards de dollars en moins de 6 mois.

L’Ouganda, à l’est du continent africain, est connu comme l’un des pays les plus pauvres avec l’un des gouvernements les plus corrompus du monde. Étant donné que la blockchain contribue à décentraliser de nombreux processus et à augmenter la transparence, l’introduction de la technologie dans les pays à fort taux de corruption est prometteuse.

La blockchain reste une nouvelle technologie, non seulement pour les pays en développement, mais pour le monde entier. Il est donc essentiel que les pays en développement puissent avoir des opportunités dans cette industrie en plein essor.

 

J’espère que cet article vous a plu N’hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires et à vous abonner à la newsletter 🙂



Auteur

Nicolas est passionné par l’univers de la blockchain et des crypto-actifs. Il possède un channel Telegram sur lequel il publie quotidiennement des articles d’actualité en français sur les cryptomonnaies.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1

 




Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar