Partager cet article :

 

La Banque centrale des Bahamas (CBOB) se préparerait à lancer sa propre monnaie numérique pour garantir que l'économie nationale reste stable en cas de catastrophe naturelle. La nouvelle a été communiquée par le journal local Nassau Guardian le 25 octobre.

 

Améliorer la résilience du pays

Selon les déclarations du gouverneur de la CBOB, John Rolle, la monnaie numérique a la capacité de libérer le pays de sa dépendance à l'égard de la monnaie fiat et pourrait même la remplacer dans le futur. Pour le moment toujours en phase de tests, une expérimentation du projet est lancée sur l'île d'Abaco.

L'initiative surnommée « Project Sand Dollar » sera accompagnée d'une carte de débit pour l'utilisation de la monnaie numérique. Une application comportant un wallet sera aussi mise à disposition des habitants ayant un smartphone. John Roll a précisé :

Cela permettra à la Banque centrale de mettre à l'essai certains aspects des fonctions de communication sans fil d'urgence qui permettraient une reprise rapide des services financiers et de communiquer avec de nombreux commerces de détail au début de leur processus de reprise. L'infrastructure de Sand Dollar est conçue pour se connecter aux comptes bancaires, de sorte que l'accès à distance à ces installations soit aussi rapidement réactivé pour les dépôts et les retraits.

John Rolle a ajouté que l'élimination de la dépendance à l'égard de la monnaie fiat aux Bahamas pourrait entraîner une meilleure gestion des opérations de reconstruction après les catastrophes naturelles. Il a également mentionné qu'à la suite d'un ouragan que le pays a récemment connu, les structures physiques du secteur bancaire local ont subi des dommages considérables, ce qui a obligé les banques à cesser leurs activités. L'intérêt du projet du Sand Dollar est alors tout trouvé.

Il reste à espérer que l'expérimentation se passe bien et qu'elle soit suffisamment satisfaisante aux yeux de la banque centrale des Bahamas pour rendre cette nouvelle monnaie numérique disponible pour tous. Sachant que cette monnaie numérique pourrait rendre le territoire national plus résilient aux catastrophes touchant ses terres, l'attente ne risque pas d'être très longue.

 

Les cryptomonnaies créées et gérées par les banques centrales semblent avoir la côte. Récemment, ce sont les îles Marshall qui ont annoncé leur intention de lancer leur propre monnaie numérique afin de se détacher de l'influence du dollar américain. Cette année est la période durant laquelle ce type d'initiative a le plus émergé. La liste des pays souhaitant leur propre monnaie de banque centrale s'allonge rapidement et ce n'est qu'une question de temps avant que d'autres pays majeurs, à l'instar de la Chine, y attachent eux aussi un certain intérêt.

 

RECEVEZ UN RÉCAPITULATIF DE L'ACTUALITÉ CRYPTO CHAQUE DIMANCHE

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar