Le district autonome de Khantys-Mansis - Iougra, un sujet fédéral de la Russie, va lancer une plateforme de tourisme basée sur une blockchain, a rapporté le 7 juin le principal média public Tass.

Selon le rapport, au cours du Forum économique international de Saint-Pétersbourg cette semaine, le directeur général du fonds de développement de la région, Roman Genkel, a signé un accord avec Alexander Borodich, le CEO de la start-up Universa, pour lancer la plateforme.

Selon un post du blog d'Universa du 7 juin, le système permettra de suivre les dépenses et les investissements publics afin d'assurer la transparence. L'entreprise prétend :

« Le suivi de l'argent à l'aide de la technologie de la blockchain protégera les subventions et les investissements du gouvernement contre les utilisations abusives. »

 

La firme développerait également la plateforme en prenant en charge plusieurs langues, avec pour objectif général de connecter tous les participants à l'écosystème touristique : fournisseurs de produits et services touristiques, fournisseurs de services de transport, d'hébergement et de restauration, investisseurs et touristes eux-mêmes.

 

La blockchain s'étend à tous les secteurs

Comme Cointelegraph l’avait signalé à l’époque, Oleg Safonov, directeur de l’Agence fédérale du tourisme de Russie, a déclaré que la technologie de la blockchain permettrait de transformer l’industrie touristique du pays en novembre 2017.

En mars de l'année dernière, on a appris que Dubaï lancerait un marché virtuel spécifique au tourisme entre entreprises utilisant la blockchain dans le cadre de son initiative Dubaï 10x, « avoir 10 ans d'avance sur les autres villes du monde. »

Également au cours du forum économique de cette semaine, le président de la compagnie pétrolière russe Rosneft a déclaré que la compagnie n'excluait pas la possibilité de payer le pétrole en utilisant des cryptomonnaies à l'avenir.

 

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l'actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Depuis 2017, je m'intéresse au Bitcoin, aux cryptomonnaies et à la technologie blockchain associée. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments