IBM va lancer une plateforme blockchain pour le suivi des diamants et de l’or

 

IBM Corporation a annoncé le jeudi 26 avril son intention de créer une plateforme blockchain en collaboration avec les leaders de l’industrie de la joaillerie. Le système, appelé TrustChain, est un système de contrôle des blocs construit sur Hyperledger Fabric. Il permettra de suivre les diamants et les métaux précieux des mines jusqu’au magasin.

Le consortium travaille sur un projet qui comprend plusieurs sociétés, y compris le détaillant de bijoux américains Helzberg Diamonds. TrustChain commencera par suivre la chaîne de production de six types de bagues de fiançailles en or et en diamants.

Dans une interview à CoinDesk, le chef du département des services blockchain d’IBM, Jason Kelly, a déclaré que les principales caractéristiques de ce projet sont la transparence et la confiance. Selon lui, à bien des égards, cette approche est conditionnée par la demande des clients pour des entreprises plus responsables et éthiques.

 

Kelly a en particulier déclaré :

 

💬 À l’heure actuelle, les consommateurs ont absolument besoin d’avoir confiance en ce qu’ils achètent. Les statistiques montrent que la plupart des consommateurs, en particulier les ceux de la génération 2000, sont prêts à payer davantage pour des marques et des produits sûrs et respectueux de l’environnement.

 

Cependant, selon Kelly, l’entreprise bénéficiera également de cette initiative dans le domaine. Il a comparé le projet avec d’autres systèmes similaires fonctionnant dans l’industrie alimentaire (comme Carrefour) et le transport. Ce type de système blockchain permet généralement de réduire rapidement le temps nécessaire pour suivre l’origine du produit.

Les entreprises travaillant dans le secteur de la joaillerie pourront partager des données en temps réel, rationalisant les liens de la chaîne d’approvisionnement et réduisant le surtravail.

 

Kelly ajoute :

 

💬 Vous obtenez un système d’exploitation qui peut apporter confiance aux utilisateurs et favoriser l’innovation. Et quand vous commencez à améliorer l’efficacité du système, vous pensez à libérer du capital, du travail et du temps. Vous devenez capable de réinvestir la valeur que le système vous a donné, et de nouveaux horizons de business s’ouvrent à vous.

 

Kelly considère la blockchain comme un «système opérationnel de confiance et d’innovation».

Cependant, le manque d’accès à la technologie numérique dans certaines zones de la chaîne d’approvisionnement, comme les mines d’or ou les mines de diamants, pourrait constituer un obstacle à la mise en œuvre de TrustChain. “Ce n’est pas la réponse à toutes les questions”, admet Kelly.

Néanmoins, la croissance continue du nombre de smartphones dans le monde signifie qu’il s’agit d’un obstacle temporaire. Selon Kelly, «l’accès restreint aux technologies numériques a toujours rendu la communication difficile, et bien que nous ne puissions résoudre ce problème de l’accès en tant que tel, nous travaillons déjà pour que les utilisateurs puissent recevoir la blockchain dès qu’ils accèdent aux technologies de communication numérique”.

Il est prévu que TrustChain soit lancé d’ici fin 2018.

 

J’espère que cet article vous a plu N’hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires et à vous abonner à la newsletter 🙂



Auteur

Nicolas est passionné par l’univers de la blockchain et des crypto-actifs. Il possède un channel Telegram sur lequel il publie quotidiennement des articles d’actualité en français sur les cryptomonnaies.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1

 



Poster un Commentaire

avatar