Coinbase pourrait obtenir une licence bancaire

 

Coinbase, l’une des plateformes leader pour l’achat de Bitcoin contre du fiat, cherche à devenir encore plus attractive. Pour cela ils souhaitent obtenir une licence bancaire, cela pourrait leur permettre de se passer de banques partenaires.


Avoir une licence bancaire permettrait à l’exchange de traiter uniquement avec les organismes de réglementations, ils ne seraient plus dépendants de leur(s) banque(s) partenaire(s). En effet, Coinbase opère avec des licences de transfert d’argent, cela signifie qu’il faut traiter avec plus d’une dizaine de régulateurs.
De plus, cela leur permettrait d’offrir aux utilisateurs de nouveaux services tels que des comptes bancaires.

Depuis le début de l’année, des représentants de la plateforme Coinbase se rendent dans les bureaux américain du contrôleur de la circulation monétaire (OCC) qui garanti les dépôts bancaires. Au cours de ces réunions ils discutent des conditions d’obtention d’une licence bancaire nationale. Aucune communication officielle n’a été faite par la plateforme de trading à ce sujet.

Ivy Koin, une start-up vérifiant les transactions en ligne grâce à la technologie blockchain, a confirmé sa présence à cette réunion.
Coinbase et cette start-up pourraient donc offrir à leurs clients des comptes bancaires assurés par le gouvernement fédéral et d’autres services, leur permettant de se passer des banques existantes.

Début d’avril, le Wall Street Journal a rapporté que Coinbase étudiait également la possibilité de s’inscrire en tant que société de courtage sous licence et site de commerce électronique auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC).
En mars de cette année, l’échange a reçu une licence de la British Financial Control Authority pour la monnaie électronique. Cette licence permet à l’entreprise de fournir des services de paiement et d’émettre une monnaie numérique alternative pouvant être utilisée pour des paiements par carte, téléphone et internet. La licence est valable dans 23 États membres de l’UE. Coinbase a ainsi étendu sa présence au Royaume-Uni et en Europe.
Pour les utilisateurs américains, le 12 mars, la société a lancé un outil de génération de rapports fiscaux, qui générera automatiquement une forme de reporting pour vos revenus de crypto-monnaies.

Cette année, Coinbase concentre également ses ressources sur le développement d’un certain nombre de produits destinés aux investisseurs institutionnels, tels que les hedge funds. En particulier, d’ici la fin de 2018, il est prévu de mettre à jour le système de négociation à haute fréquence. Le soutien de HFT (High Frequency Trading) aidera à augmenter le volume de transactions des fonds d’investissements. Cela intéressera également les investisseurs institutionnels qui utilisent de plus en plus la crypto-monnaie.

Un représentant de l’OCC a déclaré lors d’une réunion de l’association bancaire en avril que la plupart des entreprises fintech qui demandent une licence bancaire ne l’obtiennent pas. Comme le processus d’obtention d’une charte bancaire nationale nécessite la mise en œuvre de nombreuses règles et normes, l’obtention de cette licence entraîne de nombreux coûts supplémentaires.

 

Comment avez-vous trouvé cet article ?

      [3 votes, la moyenne est de 5/5]


Auteur

Nicolas est passionné par l’univers de la blockchain et des crypto-actifs. Il possède un channel Telegram sur lequel il publie quotidiennement des articles d’actualité en français sur les cryptomonnaies.

tradingview-astast twitter-prgrmmer1

 




Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar