Partager cet article :

 

 

Dans le cas où le Brexit se produit sans accord de retrait, Coinbase devra déplacer tous les comptes de ses utilisateurs européens de sa plateforme vers une autre entité au sein de l'Union européenne. Dans un mail envoyé à tous les utilisateurs européens, l'exchange a déclaré qu'en cas de Brexit sans accord, l'entreprise ne sera plus en mesure de fournir des services liés aux cryptomonnaies à ses clients jusqu'à ce qu'elle trouve un nouveau partenaire.

 

Pas d'impacts sur les utilisateurs pour le moment

Bien que l'exchange soit basé aux États-Unis, il a conquis une grande partie du marché européen de la cryptomonnaie. L'entreprise s'est notamment considérablement développée au cours des douze derniers mois en étendant ses activités. Coinbase s'est développé dans la plupart des pays européens et une grande partie de sa base d'utilisateurs réside au Royaume-Uni.

Dans son mail, Coinbase a averti qu'ils risquaient de devoir clôturer leur CB Payments, Ltd. en cas d'un Brexit sans accord. L'entreprise a également assuré que les services de Coinbase utilisés par ces comptes ne seraient pas affectés en cas de transfert. Le mail mentionnait également que le moment du transfert des comptes n'était pas encore finalisé, mais qu'ils informeraient les utilisateurs à temps si un transfert était nécessaire.

En raison de l'incertitude qui règne autour du Brexit, le moment de tout transfert n'est pas encore fixé et nous vous tiendrons au courant de l'évolution de la situation.

Bien que l'entreprise n'ait pas fait de déclaration officielle à ce sujet, la nouvelle a éclaté lorsqu'un des utilisateurs de Twitter a publié des captures d'écran du mail en question.

 

Coinbase devra se trouver un nouveau partenaire

Selon les lois britanniques, les entreprises fondées en Grande-Bretagne jouissent des mêmes droits dans tous les pays de l'Union européenne. En tant qu'entité étrangère, Coinbase devait établir un partenariat avec une institution financière locale afin de traiter les paiements de ses clients britanniques.

CB Payments, Ltd. est l'institution qui traite toutes les transactions en monnaie numérique de Coinbase provenant d'utilisateurs de l'Union européenne et elle est basée au Royaume-Uni. Un Brexit sans accord, cependant, ne permettrait à CB Payments, Ltd. que de traiter des transactions en provenance du Royaume-Uni, ce qui obligerait l'entreprise à conclure d'autres partenariats à travers l'Europe.

Le mois dernier, Barclays, une banque elle aussi basée au Royaume-Uni, a mis fin à sa relation commerciale avec Coinbase. Celle-ci s'occupait du transfert et de la réception des paiements réalisés en livres sterling. Les raisons précises de la fin du support de Coinbase par Barclays ne sont pas connues, mais peuvent être liées au Brexit et à la fin du programme pilote qui liait les deux entreprises.

 

La réponse finale concernant le Brexit devrait être connue le 31 octobre prochain. Si la Grande-Bretagne décide de quitter l'Union européenne sans accord de retrait, les activités de Coinbase à l'échelle du continent risquent d'être perturbées pour un court terme.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdata twitter-soothsayerdata Mail de Clément Wardzala

Français expatrié en Corée du Sud, je m'intéresse depuis plusieurs années au Bitcoin, aux cryptomonnaies et aux technologies blockchain associées. Je crois fermement en ces innovations technologiques et qu’elles révolutionnent déjà de nombreux secteurs.
Tous les articles de Clément Wardzala.

Partager cet article :

Poster un Commentaire

avatar