Une banque coréenne lance une plateforme de prêts basée sur la blockchain

 

banque-coreenne-prets-bases-sur-blockchain

 

La plus ancienne banque coréenne, Shinhan Bank, a lancé une plateforme de prêt compatible avec la blockchain pour accélérer le processus de prêt, rapporte l’agence de presse sud-coréenne Yonhap le 27 mai.

Le système de prêts alimenté par la blockchain de la Shinhan Bank vise à accroître l’efficacité du processus de prêt en termes de coûts et de temps. Cela permettra, semble-t-il, au public de demander des prêts en ligne et d’obtenir leurs crédits sans interaction en face à face.

Selon le rapport, le nouveau système est la première initiative de ce type introduite en Corée du Sud.

 

Un système efficace et innovant

Plus précisément, le nouveau système de crédit de la Shinhan Bank applique la technologie de la blockchain aux processus de vérification et de confirmation au sein du réseau des institutions et des banques affiliées. Le système permet aux parties de s’enregistrer et d’opérer sur le réseau à l’aide d’un mot de passe unique crypté, permettant un accès facile et instantané aux données nécessaires à l’approbation et à l’émission de prêts.

Un responsable de la Shinhan Bank aurait déclaré que l’application récente de la technologie de la blockchain faisait partie des tentatives de l’institution de fournir des services à distance aux clients. Il a ajouté que la banque continuerait à développer des innovations avec un accès à distance ainsi que des produits permettant d’accroître l’accessibilité.

 

Deuxième banque commerciale en Corée du Sud, la banque Shinhan a activement adopté la technologie de la blockchain au cours de la dernière année. À la fin de 2018, la banque aurait intégré la blockchain dans ses processus internes afin de réduire les risques d’erreur humaine.

 


Cet article est traduit de Cointelegraph dans le cadre d’un partenariat entre Cryptoast et ce média international.
Fondé en 2013, Cointelegraph couvre l’actualité des technologies blockchains, des crypto-actifs et des tendances émergentes en matière de fintech.


Clément

Achetant son premier Bitcoin en 2017, Clément se rend vite compte de son attirance pour le monde des cryptomonnaies. Il croit fermement en cette technologie et qu'elle révolutionne déjà de nombreux secteurs.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdataProfil linkedin


Poster un Commentaire

avatar